Publicité
La Lettre des Achats - Juin 2002 N°96
Juin 2002

Tendances

Actualités

Indice OC2E
Edifrance prend le pouls du commerce électronique

Biens de grande consommation
L’e-sourcing, vitrine de CPGmarket.com

Conférence Ingenico
L’horizon s’éclaircit pour la carte d’achat

Edifixio
Un nouveau portail pour gérer les achats de sacs papier et d’informatique

L’organisation achats
Une organisation en cascade plutôt qu’une structure unifiée

Par la rédaction

L’organisation achats

Une organisation en cascade plutôt qu’une structure unifiée

La très grande diversité des métiers d’Alstom se retrouve dans l’organisation achats du groupe. « Nous les avons regroupés selon les quatre grandes activités du groupe, Power, T & D (Transmission et Distribution), Transport, Marine, et ensuite par unités qui correspondent généralement à une usine. Avec cette caractéristique : chaque usine est une entité juridique autonome et donc un centre de profit, explique Xavier Loeffel. Cette organisation évolue, comme dans la plupart des grands groupes concurrents, avec un regroupement des activités par lignes de produits. Pour l’organisation, cela se traduit par la présence d’un directeur ou d’un responsable des achats au sein de chacune des entités, donc dans les usines, avec un service adapté à l’activité de chaque business ». Entre les différents business ou unités, des couches intermédiaires de coordinateurs achats ont été créées à chaque fois que des synergies sont possibles. Se met alors en place une coordination achats avec, à sa tête, un global commodity manager pour le corporate, un strategic commodity manager pour les secteurs, ou un key commodity manager dans les business. Le responsable est alors en charge de créer un groupe de coordination et de négocier des contrats-cadres globaux et des remises avec pour objectif de faire des économies. « Dans chacun des secteurs, des vice-presidents sourcing rassemblent une petite équipe de strategic commodity managers. Dans le secteur Marine, une équipe était déjà constituée avant la réorganisation des achats du groupe. On va aussi trouver, dans les business ou les segments, des vice-presidents seuls ou avec une équipe. Nous n’avons pas une structure unifiée mais plutôt une véritable organisation en cascade », explique Xavier Loeffel. Un comité de direction achats se rassemble tous les mois avec les directeurs achats des autres secteurs pour mettre en place et suivre les stratégies, les plans d’action, etc.
Dans les principaux pays d’implantation du groupe, un représentant du sourcing corporate pays est présent avec une cellule d’une ou deux personnes. Il négocie et traite tous les achats généraux spécifiques au pays et y applique les contrats corporate. Au total, 22 personnes sont concernées.
Pour favoriser l’achat dans les pays à bas coûts, levier essentiel de la réduction des coûts pour Alstom, des délégations pour le sourcing sont présentes en Turquie, en République tchèque et bientôt en Inde et en Chine. Un membre de l’équipe central coordonne l’ensemble des implantations.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°298 - Novembre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play