Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2004 N°116
Avril 2004

Marchés

Dossier

Imprimantes

Article

Les acheteurs jouent la carte du service

Prestataires
Les fabricants se positionnent sur le service

L’implication des acheteurs
Un travail partagé

Sodexho Alliance
Rationaliser avant l’externalisation

Un marché fournisseurs encore éclaté

Produits de fonctionnement industriel
Un référencement commun pour réduire les coûts

Distribution industrielle
L’e-business au secours d’un marché fragmenté

Témoignages

Sylviane Monnier Responsable du référencement fournisseurs, BNP Paribas groupe
“ Le coût à la page ou l’externalisation n’étaient pas viables ”

Jean-Jacques Lang Directeur des achats corporate, SI et télécoms, Alcatel
“ Le service achats a joué un rôle de catalyseur ”

André Haziza Responsable des achats, BNP Paribas Épargne
“ Un seul fournisseur, une référence unique ”

Christophe Mallet-Monceau Responsable des achats, NRJ Group
“ Les achats interviennent en support ”

Éric Duarte Directeur des achats hors production, Belron
“ Travailler la discipline en interne avant d’externaliser ”

Richard Gabry Responsable des achats, WoltersKluwer
“ Dans un groupe de presse, la culture papier est très forte ”

Stéphane Lebarbier Directeur des achats, Astra Zeneca
“ 45 % de gains sans changement de prestataire ”

Gérald Benchetrit Responsable des achats média, télécoms et informatique, Volkswagen
“ Nous avons supprimé les trois-quarts de nos imprimantes ”

Points-clés

Imprimantes
Les cinq points-clés

Fournitures industrielles
Les cinq points-clés

Fournitures industrielles

Interviews

Laurent Chevallier - Responsable des achats hors production, - Aventis
« Utiliser les mêmes leviers de négociationque pour les achats de production »

Axel Jardin - Responsable du service achats, - Stratinor
« Rationaliser et standardiser nos achatsavec un catalogue interne dédié »

Marc Lamendour - Responsable de marchés achats, - KeyMRO
« Réduire le nombre de distributeurs plutôt que le nombre de marques »

Par la rédaction

L’implication des acheteurs

Un travail partagé

Dans la gestion de l’impression, une des difficultés majeures rencontrée par les acheteurs reste la dispersion : dans une grande majorité des cas, les achats d’impression et leur gestion sont répartis entre plusieurs départements, d’où une multiplicité de partenaires avec qui dialoguer. Les services informatiques détiennent la partie imprimantes et les services généraux les photocopieurs et les consommables des imprimantes. Quand ils sont impliqués dans le processus d’achat, les acheteurs s’occupent davantage de la négociation des tarifs. En 2003, les responsables des achats d’imprimantes étaient pour 18 % des acheteurs et pour 45 % des personnes rattachées à la direction des systèmes informatiques (DSI), selon une étude du cabinet Gartner auprès d’entreprises françaises, britanniques et allemandes de plus de 250 employés. Les acheteurs semblent davantage s’imposer dans les achats de photocopieurs dont ils sont responsables à hauteur de 47 %. « Les acteurs sont nombreux en raison de la globalisation des flux d’impression, mais la direction financière a souvent un rôle fédérateur », souligne pour sa part David Lebrun de NRG France.

Travailler ensemble

« Nous avons souvent affaire à des équipes projets réunissant les directions achats, informatique et financière. La préoccupation des premiers reste la réduction des coûts et la performance du matériel, quand les deuxièmes se concentrent sur l’intégration des machines au réseau et gèrent les besoins, voire les tensions générées par les utilisateurs. Les financiers se consacrent davantage aux coûts d’exploitation, résume Pascal Handy d’Epson. Parfois, nous pouvons même avoir comme interlocuteur, dans certains grands groupes, un acheteur spécialisé dans les hautes technologies », poursuit-il. Pour un directeur achats, rallier les services concernés sur un même projet est une étape indispensable pour mener à bien un projet de rationalisation. Pour Alcatel, Jean-Jacques Lang a lui-même œuvré dans ce sens : « Dans notre groupe, le service achats a joué un rôle de catalyseur, de facilitateur entre les services généraux et la direction informatique. Le conducteur ou le parrain du projet doit orienter les parties dans la définition des objectifs communs et ensuite des modalités d’action. Au cours de la phase pilote, nous avons tenu des réunions régulières afin de constater l’avancement du programme ».

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°292 - Avril 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play