Publicité

Par la rédaction

Fournisseurs

Un actif immatériel à découvrir

Les panels entre balancent entre ouverture et concentration 

Nombre de fournisseurs cibles représentant 80 % du montant des achats

Tout comme l’augmentation du taux de couverture achats, la maîtrise des panels fournisseurs est un combat permanent. Réduire le spectre peut avoir d’autant plus d’intérêt pour les directions achats qui veulent aller plus loin avec leurs fournisseurs stratégiques. En outre, les directions achats dont le périmètre achats augmente peuvent voir leur panel s’accroître de nouveaux fournisseurs. De fait, cette année, le seul item moins cité qu’en 2018 est celui de la stabilité.

Les pratiques achats liées à l’innovation


Une petite longueur d’avance l’industrie... ... et dans les grandes entreprises



La contribution des achats à l’innovation passe avant tout par deux pratiques largement généralisées, le sourcing et les business revues avec les fournisseurs stratégiques. Au-delà, moins des deux tiers des directions achats participent à des projets de co-innovation et moins du quart utilisent des outils dédiés ou participent à une association telle que des pôles de compétitivité ou des clusters. L’avance des plus grandes entreprises en la matière est patente , mais aussi celle de l’industrie où la pratique des business revues et de la co-innovation est plus répandue.

Fournisseurs stratégiques : un spectre encore large


Encore peu d’initiatives spécifiques pour les startups


La proportion de directions achats confessant n’avoir pris aucune initiative spécifique pour travailler avec des startups diminue cette année, passant de 47,5 % du panel à 42 %, mais elle demeure très élevée. La surprise en la matière vient du secteur tertiaire qui affiche une avance indéniable marquée notamment par la mise en place de contrats simplifiés et de critères de sélection adaptés. Les directions achats industriels ne faisant jeu égal (presque) que sur la question des relations avec des incubateurs (respectivement 33 % et 39 %).

De grandes disparités entre industrie et services

Affacturage inversé :  un léger frémissement


L'affacturage inversé cher à la Médiation des entreprises dans la mesure où cela permet d'accélérer les paiements fournisseurs progresse très lentement. Chaque année depuis quatre ans, le nombre de directions achats indiquant avoir mis en œuvre ce dispositif augmente. Mais, entre temps, certaines directions achats nous signalent également avoir jeté l'éponge.


Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°295 - Juillet - Août 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play