Publicité

Par la rédaction

en stagnation

Services de sécurité

Les services de sécurité peuvent être ventilés en conseil en sécurité et surveillance (78 % du chiffre d’affaires du secteur), transports de fond (11 %) et enquêtes de sécurité et protection (11 %). L’indice de prix suivi dans le cadre du Club Achats a trait au premier groupe, à l’exclusion de l’installation et de la maintenance des systèmes. L’industrie de la sécurité est relativement peu concentrée, les trois plus grosses entreprises (Securitas France, Brink’s Evolution et Euroguard) réalisant 20 % du chiffre d’affaires du secteur. Toutefois, les deux tiers des salariés du secteur travaillent dans des entreprises de plus de 100 salariés.
Passé récent et perspectives à court terme
Les prestataires de services de sécurité ont connu dernièrement une période plutôt faste : les prix de vente connaissent en effet une accélération de leur croissance depuis début 2000, le passage à l’euro ayant été généreusement répercuté par les industriels du secteur. La conjoncture d’alors avait facilité l’imposition de hausses de prix. L’environnement socio-politique également, en France (élections, montée du discours sécuritaire) et dans le monde (impact du 11 septembre et terrorisme d’entreprise). L’environnement semble aujourd’hui moins porteur et les dernières négociations de prix ont montré que le rapport de force s’était retourné en faveur des donneurs d’ordres. Les prix ont baissé en mars 2003, ce qui n’était pas arrivé depuis décembre 1998, et la tendance devrait rester déprimée encore quelques mois.

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°293 - Mai 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play