Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2006 N°138
Avril 2006

Matières premières

Or

Nickel

Zinc

Acier

Fer

Gaz

Pétrole

Cuivre

Par la rédaction

en stagnation

Pétrole

Les prix ont légèrement accentué leur mouvement de repli mi-mars, sur un marché rassuré par l’abondance des stocks de brut aux États-Unis. À New York, le prix du baril de « light sweet crude » s’est établi à un peu plus de 62 dollars. À Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, aussi en baisse, cotait autour des 62,5 dollars. Les stocks américains ont en effet augmenté de 4,8 millions de barils, contre une hausse attendue de 1,7 million par les marchés financiers. Il n’en demeure pas moins que le prix du brut reste volatil et prêt à s’enflammer. Les États-Unis se sont dits prêts à mener des attaques « préventives » contre ceux qui les menacent, désignant l’Iran comme le pays leur posant le plus grand défi. L’inquiétude prévaut également au sujet de la rébellion séparatiste dans le sud du Nigeria qui a déjà amputé de 20 % la production du pays et menace de s’intensifier. En raison de ces tensions et malgré l’abondance de brut, l’Opep continuant de pomper à plein régime, le baril oscille dans un couloir de 58 à 64 dollars depuis début novembre.

 


> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°300 - Janvier 2021

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play