Publicité

Par la rédaction

en baisse

Pétrole

Les prix du pétrole aux Etats-Unis ont chuté sous les 100 dollars, à 97,9 dollars le baril, plombés par la forte hausse des stocks hebdomadaires américains de brut et la libération d’une partie des réserves stratégiques outre-Atlantique. A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord s’est inscrit à 108 dollars. La baisse du cours résulte aussi des craintes concernant la vigueur de la demande de la Chine. Pékin a fait état d’un net ralentissement de l’inflation en février, de mauvais augures pour le rythme de sa croissance économique. Les tensions en Crimée n’ont pour le moment pas véritablement impacté l’or noir, pas plus que la révision à la hausse des prévisions de demande mondiale de pétrole de l’Opep. L’Organisation table sur une demande mondiale de 1,14 million de barils par jour en 2014, soit 50 000 de plus que dans sa précédente estimation. Mais ces estimations tranchent avec celles de l’EIA qui a revu en baisse ses anticipations.


> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play