Publicité

Par la rédaction

en hausse

Pétrole

En léger repli en début d’année, le prix du pétrole a rebondi début février, sous l’effet conjugué de la baisse du dollar, de bons chiffres du chômage américain et d’un épisode de froid intense outre-Atlantique. A New-York, le baril de WTI a atteint 100,5 dollars, son niveau le plus élevé depuis fin décembre. A Londres, le Brent a touché un plus-haut depuis le début de l’année, à 109,10 dollars, reléguant aux oubliettes les mauvais indicateurs économiques chinois et américains de début février qui l’avaient fait chuter sous 106 dollars. Coté prévisions, l’Institut français du pétrole anticipe le maintien du cours du Brent entre 100 et 120 dollars le baril cette année, précisant que les 100 dollars ne sont envisageables qu’en cas de contexte géopolitique favorable. Dans une note de fin janvier, Goldman Sachs vise toujours les 108 dollars à horizon trois mois, 105 dollars dans six mois et 100 dollars dans un an.

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play