Publicité
La Lettre des Achats - Novembre 2014 N°232
Novembre 2014

Tendances

Événement

Forum achats responsables Crédit Agricole
Partie du terrain la RSE prospère

Journée achats Allianz
Les achats à l’heure du digital

Par Guillaume Trécan

Forum achats responsables Crédit Agricole

Partie du terrain la RSE prospère

La banque verte organise chaque année un événement sur les achats responsables, en alternant remise de prix aux fournisseurs et débat. Après les Trophées Horizon l’an dernier, place cette année au débat.

Le Forum des achats responsables organisé cette année sur le site bucolique du Crédit Agricole, à Saint-Quentin-en-Yvelines a permis aux membres des différents services achats (ceux de Crédit Agricole SA et des caisses régionales) d’échanger entre eux et avec des observateurs extérieurs, sur un sujet où les pratiques de référence ne sont pas légion.
Quelle position adoptez par exemple sur la question de la dépendance des fournisseurs, particulièrement cruciale pour une banque aussi impliquée dans le développement économique des territoires ? La direction des achats de CASA (Crédit Agricole SA) a sur ce point une doctrine claire : pas question de dépasser les 22 % de chiffre d’affaires auprès d’un fournisseur… Mais cela signifie-t-il qu’au-delà de ce montant il faille renoncer à contribuer à son développement ? Réponse du Médiateur des relations interentreprises, Pierre Pelouzet : « Ce n’est pas la dépendance économique qui est interdite, mais l’abus de dépendance économique. C’est-à-dire se trouver avec un fournisseur en situation de dépendance économique et en plus lui imposer des conditions léonines. Si un fournisseur dépasse chez vous le pourcentage que vous avez fixé, la bonne réponse consiste à l’aider à trouver d’autres clients. »

Des évaluations systématiques


Autres jalons clefs des engagements responsables de la politique achats du Crédit Agricole, le poids des critères RSE dans l’évaluation des réponses aux appels d’offres. Pascal Ménard, acheteur FM CASA a ainsi expliqué que la banque demande aux candidats à ses appels d’offres de faire évaluer leur performance RSE par le cabinet Ecovadis, cette note comptant pour 10 % dans l’évaluation de leur réponse. Les fournisseurs déjà sous contrat, doivent pour leur part se faire évaluer tous les ans. « Il est très important que cette évaluation soit faite par un tiers », a fait remarquer la directrice des achats du groupe CASA, Sylvie Robin Romet, relevant la difficulté pour les acheteurs de prendre en charge ce type d’action et l’importance d’un regard extérieur pour mettre en perspective les dires des candidats aux marchés.
Au delà de la réflexion, susciter des initiatives est l’autre bénéfice escomptable de cette journée qui a présenté plusieurs témoignages à valeur d’exemple. Le directeur adjoint de la direction achats informatique, Thierry Griselain a ainsi présenté le programme de recyclage de PC sur l’ensemble de la France mis en œuvre par la banque en s’appuyant sur le secteur protégé et adapté. Une initiative d’autant plus remarquable que, partie d’un marché local confié à une petite structure d’insertion (Les Ateliers du Bocage), elle a été développée à l’échelle nationale avec un acteur de plus grande envergure ATF Gaïa, sans exclure pour autant le premier fournisseur.

Par Guillaume Trécan

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play