Publicité

Par la rédaction

en hausse

Nickel

Mi-juin, la baisse des stocks physiques de métal a poussé les cours à la hausse. Il semble que les aciéristes se soient portés fortement acheteurs, avec un phénomène d’entraînement, pour reconstituer leurs stocks et se protéger d’une probable nouvelle hausse du métal.
Le groupe Inco, deuxième producteur mondial de nickel, va enfin pouvoir mettre en exploitation le gisement canadien de Voisey’s Bay devant fournir dans les quatre ans quelque 50 000 tonnes par an de métal. Le gisement produira accessoirement du cobalt et du cuivre. Le groupe table sur un déficit croissant de l’approvisionnement mondial en nickel dans les années à venir. Son président avance une estimation de la demande autour de 1,3 million de tonnes en 2005, soit de 30 à 75 000 tonnes de plus que l’offre qui serait alors disponible.

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°295 - Juillet - Août 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play