Publicité

Par la rédaction

en hausse

Nickel

Excès de l’offre et demande atone…, le prix du nickel est proche de ses plus bas de l’année, à 13 830 dollars la tonne. En février, le métal du diable dépassait les 18 500 dollars. Le patron d’Eramet s’est d’ailleurs alarmé de la situation, qualifiant de « très très violente »  la crise qui frappe le secteur. Il a indiqué que les prix actuels se situaient entre 6 et 6,5 dollars la livre, quand ses coûts de production se situent plutôt entre 8 et 9 dollars. Au final, la moitié du secteur travaillerait pratiquement à perte. L’ampleur des stocks du LME contribue également à la faiblesse des prix. Selon Natixis, les réserves du LME devraient dépasser les 250 000 tonnes, un niveau record. Aucune amélioration notable n’est anticipée avant deux ans. Le marché du nickel affichera en tout cas d’importants surplus en cette fin année. Ces derniers devraient flirter avec les 125 000 tonnes fin 2013, selon l’International Nickel Study Group.


> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play