Publicité

Par la rédaction

en stagnation

Location de véhicules

Le secteur de la location de courte durée est relativement concentré, avec les trois premières entreprises présentes en France (Hertz France, Avis et Europcar) réalisant plus de 30 % du chiffre d’affaires du secteur. L’activité de location est ventilée entre location de courte et de longue durée, représentant chacune 50 % du marché. Les principaux acteurs sont présents sur ces deux créneaux, stratégie judicieuse en période de visibilité économique malaisée, qui pousse les entreprises à favoriser la location de courte durée.
Passé récent et perspectives à court terme
C’est bien le schéma actuel où le ralentissement de la croissance économique pousse les entreprises à favoriser la location de courte durée. Les prix ont bénéficié de ce report de demande et des hausses de tarifs de 1,1 % et 1,6 % ont été observées en 2001 et 2002 sur la location de courte durée. Les prix ont toutefois opéré un repli fin 2002-début 2003, où le rythme de croissance était redevenu négatif. Le ralentissement marqué de l’activité dans l’industrie et les services en France début 2003 a pesé sur la demande de location. À moyen terme toutefois, la location courte durée restera à l’ordre du jour de manière à épouser le besoin de flexibilité des entreprises, tandis que l’externalisation croissante de la gestion du parc automobile constituera un facteur de soutien de l’activité et des prix de la location longue durée.

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°293 - Mai 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play