Publicité
La Lettre des Achats - Juin 2020 N°294
Juin 2020

Support

Reportage

Conseil achats
Le fonds Ardian mise sur la croissance d’Argon & co

Par Guillaume Trécan

Conseil achats

Le fonds Ardian mise sur la croissance d’Argon & co

Le cabinet Argon & Co, spécialisé en stratégie et transformation des organisations, a annoncé début mai une prise de participation minoritaire à son capital du fonds Ardian.

Avec le rachat de l’anglo-saxon Crimson & Co en avril 2018, l’ex-Argon Consulting, qui emploie 300 consultants dont 35 sur les achats, a déjà grandement accru ses implantations à l’international, avec désormais des bureaux à Paris, Londres, Atlanta, Melbourne, Mumbai, Singapour et Abou Dabi ouvert en avril 2019. « Cela nous a donné une première structure internationale, mais en Europe nous ne sommes qu’à Paris et en Angleterre et nous avons la volonté de continuer notre croissance », explique le PDG et fondateur d’Argon, Yvan Salamon, qui précise : « en Europe, il y a beaucoup de marchés où nous ne sommes pas présents : Allemagne, Suisse, Benelux, Scandinavie ». Une croissance qui passera « nécessairement » par des acquisitions pour cet entrepreneur pour qui le coût d’implantation ex nihilo sur des marchés aussi matures que ceux d’Europe du Nord fait pencher la balance en faveur d’opération de croissance externe.

International, digital, environnement


Outre cet axe géographique, le développement d’Argon & co sera orienté vers deux thématiques privilégiées : le digital et la performance environnementale. « Des sujets très liés aux Opérations », note Yvan Salamon. « Il y a beaucoup de sujets d’utilisation de la donnée sur les thèmes de l’efficacité opérationnelle, des Achats, du Manufacturing, de la planification de la Supply chain. Pour y répondre, il faut une expertise data couplée à une expertise métier », souligne le PDG du cabinet de conseil qui se félicite de couvrir « toute la chaîne de valeur des opérations : conception des produits, achats, manufacturing, excellence industrielle, planification industrielle, distribution, efficacité des fonctions backoffice… »
Yvan Salamon indique que des discussions avaient déjà été entamées avec deux sociétés susceptibles de compléter le maillage géographique du cabinet… discussions pour l’instant interrompues par la crise du Covid-19. « Les entreprises ciblées ont à peu près notre taille, elles doivent avoir à leur tête des entrepreneurs actionnaires, partenaires majoritaires, désireux de garantir l’indépendance de l’entreprise dans la durée », indique Yvan Salamon dont la société compte à l’heure actuelle 18 associés, 14 en France et quatre en Angleterre.
Le nouveau partenaire d’Argon & Co n’est pas un inconnu dans le monde des achats et de la supply chain puisqu’il détient déjà une participation minoritaire au capital de l’éditeur Ivalua et une autre, majoritaire cette fois, au capital de Staci. Si ce nouvel actionnaire minoritaire n’a pas vocation à influer sur les décisions de l’entreprise, Yvan Salamon se réjouit toutefois d’avoir trouvé des partenaires avec lesquels il partage des centres d’intérêt : « Un bon sparing partner intellectuel pour nous accompagner », résume-t-il. 

Par Guillaume Trécan

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°295 - Juillet - Août 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play