Publicité

Par la rédaction

Horiba ABX

Des acheteurs présents très en amont

Horiba ABX, spécialiste des analyseurs hématologiques et biochimiques, travaille dans trois grandes directions pour optimiser ses 50 millions d’euros d’achats : la construction de synergies à l’échelle du groupe japonais Horiba, le renforcement du rôle des achats très en amont et le recours accru aux pays à bas coûts.

Si Horiba ABX est indépendant de la maison-mère japonaise Horiba dans la définition de ses objectifs achats, il n’en travaille pas moins à établir une structure achats partagée. Face à la diversité des implantations du groupe (Japon, Chine, Corée, États-Unis, Allemagne et France), la première étape a consisté à mettre en place un vocabulaire de base unique. La seconde a été l’élaboration d’une segmentation achats groupe. « Nous sommes en cours d’identification des fournisseurs communs. Nous déterminerons ensuite des actions pour réduire les coûts et optimiser les panels fournisseurs, notamment en accroissant le nombre de fournisseurs partagés », avance Stéphane Pointis, directeur des achats d’Horiba ABX. À cet effet, des acheteurs groupe seront nommés. « Pour tenir compte des différences de cultures et de la typologie des produits achetés, nous nous orienterons dans un premier temps sur une répartition des synergies par grandes zones géographiques, Europe, Amérique et Asie, plutôt qu’un regroupement à l’échelle mondiale ».
Depuis quelques années, l’implication très en amont des achats est aussi développée pour devenir un levier majeur de performance. « Nous distinguons les services recherche et développement. Avec la recherche, nous travaillons principalement sur les nouvelles technologies ou les concepts techniques qui équiperont nos prochaines gammes de produits, comme les systèmes d’analyse optique. Avec le développement, notre rôle s’inspire de celui des achats dans l’automobile, secteur dont je suis issu », commente le directeur des achats.
Pour chaque nouveau développement, un acheteur est désigné pour s’intégrer à l’équipe projet. Son rôle consiste à participer à la détermination et au respect des prix objectifs (matière et investissements série), à contribuer aux décisions de « make or buy », à soutenir la stratégie achats et à reporter les dynamiques du marché fournisseurs. Un rôle qui tend aussi à s’élargir à la promotion de la standardisation, de l’analyse de la valeur et de l’utilisation de cahiers des charges fonctionnels, ainsi qu’à l’intégration en amont des fournisseurs et à la maîtrise de la confidentialité nécessaire autour des projets.

Le cap sur les pays à bas coûts

Horiba ABX recourt également aux pays à bas coûts par le biais de ses fournisseurs. Une orientation prise pour des segments non stratégiques comme les liaisons filaires et le travail des métaux (découpage, emboutissage et usinage). « Notre niveau d’exigences techniques et qualitatives, nos volumes et notre besoin de forte réactivité nous orientent majoritairement vers des achats indirects dans ces pays », souligne Stéphane Pointis. Une action de sensibilisation est menée auprès des principaux fournisseurs : le but visé est qu’ils développent leurs moyens de production dans ces zones géographiques, par le biais de créations d’entreprises ou de partenariats. La démarche est alors de lancer localement les premières productions série, pour les transférer par la suite vers des pays au coût de main-d’œuvre moins élevé, lorsque le gain économique est avéré et le risque qualité maîtrisé.
« Avec la proximité géographique et linguistique, nous conservons un suivi plus aisé et une meilleure réactivité lors des phases de développement, de mise en place et de stabilisation des procédés. Ce principe a aussi l’avantage de perpétuer le développement du savoir-faire, des compétences et du chiffre d’affaires des sociétés françaises, tout en gagnant à terme en compétitivité. Et lors de la recherche de nouveaux fournisseurs, nous accordons une importance significative à la localisation de leurs fabrications », détaille le directeur des achats.
Dans la même optique, l’implantation récente d’une unité de fabrication à Shanghai va permettre au groupe de parfaire une connaissance d’un marché fournisseurs chinois à ce jour inexploité. « Nous pourrons envisager plus concrètement et de manière plus sécurisée les opportunités qu’offre ce pays. Ceci étant, en regard de la haute technologie de nos produits, l’achat devra intégrer les contraintes propres à l’approvisionnement dans les pays éloignés et le risque lié à la copie ».

EN CHIFFRES
Horiba
Conception et fabrication de systèmes d’analyse et de mesure des liquides, gaz et solides
Chiffre d’affaires : 665 millions d’euros
Effectif : 3 800 personnes
Horiba ABX
Analyseurs hématologiques et biochimiques. Filiale du groupe Horiba
Chiffre d’affaires : 125 millions d’euros (80 % à l’export)
Effectif : 800 personnes
Montants des achats : 50 millions d’euros en production
Effectif achats : 18 personnes dont 8 acheteurs, 1 responsable des approvisionnements, 7 approvisionneurs, 1 assistante


PORTRAIT
Stéphane Pointis (42 ans, ingénieur électronicien, MAI) a été responsable des achats pour Epson, puis assistant du directeur des achats branche pour Valeo. Il a rejoint Horiba ABX il y a six ans.

 

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°300 - Janvier 2021

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play