Publicité

Par la rédaction

en stagnation

Coton

Le marché reste fragile malgré une nette reprise des cours depuis le début de l’année, les stocks américains atteignant presque l’équivalent d’une année d’exportation. Pour la campagne en cours, la production estimée est revue en hausse en Chine, qui développe l’exploitation de plans transgéniques, et en Inde. De plus, la nouvelle politique agricole de subvention décidée par les États-Unis devrait contribuer à un accroissement de la production locale. Malgré ces faits, l’Icac (Comité international du coton regroupant 43 pays producteurs) annonce des chiffres optimistes pour la campagne 2002-2003. Pour l’Icac, la consommation mondiale devrait augmenter de 500 000 tonnes pour atteindre un niveau record de 20,4 millions de tonnes. Dans le même temps, la production mondiale devrait fléchir de près de 10 % à 19,2 millions de tonnes. Le déficit devrait permettre de résorber les stocks excédentaires.
L’ouverture du contrat cotonnier prévu à Londres, destiné à rivaliser avec celui de New York, paraît devoir subir de nouveaux retards. Il semble peu probable que la date de septembre 2002, précédemment fixée pour son ouverture, pourra être tenue.

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°295 - Juillet - Août 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play