Publicité

Par la rédaction

en stagnation

Charbon

Entre août 2002 et février 2003, les cours du charbon ont enregistré une augmentation relativement modérée, passant de 24 dollars par tonne à 26,65 dollars. Cette hausse a été très insuffisante pour effacer la forte baisse des cours connue auparavant (34 dollars en juillet 2001). Depuis février 2003, les cours ont subi une lente érosion. De ce fait, ils sont revenus à 25,05 dollars par tonne en mai 2003. La faiblesse persistante de la conjoncture mondiale a eu des conséquences négatives sur la demande de charbon thermique et donc sur les cours de celui-ci. En outre, dans la zone asiatique, grande importatrice de charbon, l’épidémie de SRAS a certainement amplifié les difficultés conjoncturelles. Cette épidémie pourrait également mettre en question la place de la Chine sur le marché mondial du charbon, rôle qui est également rendu incertain par l’augmentation des accidents dans les mines et par des doutes de plus en plus importants sur la fiabilité économique des unités du pays. Malgré cela, la Chine est devenue un acteur majeur sur le marché mondial du charbon. Ses exportations ont probablement avoisiné les 100 millions de tonnes en 2002. Désormais, ce pays représente près d’un cinquième des exportations mondiales.
Perspectives à court terme
La relative faiblesse de la conjoncture mondiale au cours des trois prochains trimestres devrait limiter la progression de la demande mondiale de charbon, d’autant que l’Asie n’est pas encore sortie des conséquences négatives de l’épidémie de SRAS. De ce fait, les prix du charbon ne devraient pas remonter significativement. En outre, leur évolution dépendra fortement des décisions mises en œuvre par la Chine : Quel est le potentiel d’exportation de la Chine ? Cette dernière souhaitera-t-elle gagner de nouvelles parts de marchés à l’exportation ? Si oui, par une politique offensive en termes de prix ?

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°293 - Mai 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play