Publicité

Par la rédaction

Centres de services partagés : quand les CSP redéfinissent les organisations achats

Les centres de services partagés ne sont pas l’apanage de la Finance et des RH. Les Achats aussi s’y mettent progressivement. Plus d’un tiers du panel de notre TOP250 2019 travaillait avec un CSP achats. Une cellule spécialisée sur certaines tâches, ou certains achats, le plus souvent internalisée dans l’entreprise et, plus rarement, confiée à une société spécialisée tierce. L’idée ne consiste pas seulement à décharger la direction achats de tâches à non-valeur ajoutée, mais aussi de professionnaliser ces tâches et d’en mesurer l’efficacité. Car il s’agit tout de même, in fine, de productivité. La fonction achats est sommée de travailler à tous les niveaux de la performance – améliorer la marge, apporter de l’innovation, limiter les risques, garantir une conformité réglementaire toujours plus gourmande en règlements… – tout en demeurant un modèle de « lean ». Mais les robots censés venir lui filer un coup de main risquent de se faire encore un peu attendre. L’humain reste encore le meilleur recours et la gestion des ressources humaines est d’ailleurs une des clefs du bon fonctionnement des CSP. Car, plus que des services détachés, ces entités doivent être considérées comme des extensions de la direction achats.

Au sommaire de ce dossier :

Témoignages

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°292 - Avril 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play