Publicité

Par la rédaction

en hausse

Acier

Les aciéristes européens semblent adopter une stratégie les conduisant à privilégier le niveau des prix par rapport aux volumes. Arcelor, premier sidérurgiste mondial, a annoncé qu'il relèvera les prix de ses produits plats au carbone d'au moins 30 euros par tonne à compter du 1er juillet. Cette hausse sera probablement suivie d'une autre avant la fin de l'année 2002, avant que les prix ne se stabilisent. Pour Arcelor, cette décision repose sur l'observation d'une meilleure orientation de la demande de produits plats en provenance des principaux secteurs économiques consommateurs d'acier. Selon le groupe, cette tendance est amplifiée techniquement par le besoin de reconstitution des stocks clients généralement bas. La société relève encore que l'environnement international s'améliore : les prix à l'exportation enregistrent une hausse significative du fait d'une meilleure adaptation de l'offre à la demande et alors que les prix américains s'envolent du fait de la reprise aux États-Unis et des mesures prises par l'administration fédérale pour protéger son marché intérieur.
Les pays producteurs d'acier ont indiqué, à l'issue d'une réunion tenue sous l'égide de l'OCDE, qu’ils devraient réduire leurs capacités de production de 91 à 95 millions de tonnes par rapport à 1998 d'ici la fin de l'année, et de 23 à 33 millions de tonnes supplémentaires jusqu'en 2005. Le groupe de travail sur les capacités, qui se réunira pour la première fois en septembre, étudiera dans quelle mesure ces réductions de capacité ont été réalisées dans chaque pays. Les producteurs se réuniront d'ici la fin de l'année pour un nouveau point sur la situation sidérurgique mondiale.
Selon l'agence Interfax, la commission gouvernementale russe sur le commerce extérieur a décidé de supprimer les taxes à l’exportation de métaux ferreux et d'acier, afin de soutenir les métallurgistes touchés par une nette détérioration du marché. La décision prendra effet un mois après sa publication officielle, a précisé l'agence. Plus de la moitié de la production russe de métaux ferreux est exportée. Les taxes en vigueur étaient comprises entre 3 et 5 % selon les produits.

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°298 - Novembre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play