Publicité
La Lettre des Achats - Septembre 2019 N°285
Septembre 2019

Support

Enquête

SI achats : les éditeurs spécialisés à l’assaut des full suite

Les éditeurs spécialisés à l’assaut des full suite

Tableau SI achats

Témoignages

Etienne Petit - Directeur des achats groupe - Veolia
« Une plateforme avec différents canaux d’achats »

Frédéric Massa - Directeur des achats - Naval Group
« Utiliser notre ERP, tout en l’enrichissant d’outils de business intelligence »

Par François Le Roux

Frédéric Massa - Directeur des achats - Naval Group

« Utiliser notre ERP, tout en l’enrichissant d’outils de business intelligence »

L’armateur arrêtera fin septembre le choix de l’éditeur avec lequel il s’engagera pour un déploiement de 18 mois. En projet : un data lake unifiant les données de ses ERP pour faciliter la digitalisation de ses processus sourcing et procurement, un SRM, des catalogues...

Pourquoi investir dans un SI achats ?

Naval Group connaît une activité en forte expansion. Dans ce contexte, nos volumes d’achats sont en constante augmentation et devraient avoisiner les 2 milliards d’euros en 2019. Pour accompagner cette montée en puissance, les Achats se devaient de s’outiller. Nous disposions jusqu’ici d’un ERP, Oracle, couvrant uniquement le bas du cycle P2P, de la prise des commandes au suivi des approvisionnements, sans toutefois intégrer le paiement des fournisseurs. Notre objectif est de continuer à utiliser notre ERP, tout en l’enrichissant d’outils de business intelligence pour accélérer la digitalisation de nos processus achats sur le P2P et Source to contract.

Allez-vous privilégier la suite complète ou des solutions dédiées ?

Dans le cadre de notre appel d’offres lancé en mai, notre stratégie a été d’interroger les leaders du marché dans les domaines du P2P et du S2C, comme Ariba, Jaggaer, Coupa ou encore Ivalua mais également Oracle. Plus que la suite complète et des solutions dédiées, le ou les éditeurs devront démontrer leur capacité à s’interfacer avec notre ERP, Oracle, déployé en France au niveau de Naval Group SA, mais également les différents ERP de nos filiales, pour fluidifier les échanges de datas sur l’ensemble de nos processus achats. En concertation avec la direction de la digitalisation de Naval Group, notre choix devrait être arrêté d’ici la fin du mois de septembre, les premiers déploiements devant intervenir fin 2019 ou début 2020 pour un projet d’une durée évaluée à 18 mois.

Quel sera le rôle de votre ERP au sein de ce nouveau dispositif ?

Pour stocker nos données, nous allons mettre en place une infrastructure de « data lake », qui ira chercher les informations dans nos différents ERP. Les outils de business intelligence que nous allons mettre en place constitueront une couche au-dessus de ces ERP pour mieux visualiser et digitaliser nos processus de sourcing et de procurement. L’objectif est aussi d’optimiser nos relations fournisseurs. Un portail fournisseurs sera notamment déployé dans le courant de l’année 2020, auquel seront connectés nos 1 200 fournisseurs réguliers.

Quels bénéfices attendez-vous de votre nouvelle infrastructure achats ?

Avec ce nouvel outil bâti à l’échelle du groupe, nous allons embarquer dans un processus achats unifié l’ensemble de Naval Group, y compris nos filiales. Entre 300 et 500 acheteurs et utilisateurs confondus seront concernés par notre portail fournisseurs d’ici 2020. Nous serons ainsi en mesure d’accompagner l’ensemble des métiers de Naval Group dans la baisse des temps de cycle relatifs à la construction de nos navires, grâce notamment à une gestion de nos appels d’offres optimisée, avec des délais de réponse plus courts. La mise en place de catalogues nous permettra par ailleurs de mieux contrôler nos approvisionnements à faible valeur ajoutée. Un autre bénéfice réside dans l’expérience utilisateur procurée par ces outils, à la fois en interne et pour nos fournisseurs, avec à la clé des échanges des données optimisés en temps et coûts, notamment pour nos plus petits fournisseurs.
En chiffres
Naval Group
Construction navale
Chiffre d’affaires : 3,6 Mds €
Effectif : 15 000 personnes
Montant des achats (2019) : 2 Mds d’€
Effectifs achats : 500 personnes

Par François Le Roux

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play