Publicité

Par la rédaction

Solange Letourneur, présidente du Syncost et d'ECS

« Une rémunération impérativement liée au résultat »

Quel objectif a présidé à la création du Syncost ?
Le Syncost vise à labelliser le métier du conseil en optimisation des coûts et à tirer les pratiques vers le haut. Les postulants passent devant une commission d'admission qui vérifie le respect des règles de conduite. Sur les aspects déontologiques, elle s'assure par exemple que la société n'a de lien avec aucun fournisseur. Celle-ci doit également exister depuis plus de deux ans et si possible être référencée auprès de l'OPQCM, l'Office professionnel de qualification des conseils en management. Par ailleurs, il est impératif d'avoir son expertise en propre plutôt que de se contenter de courtage de compétences externes. Enfin, la rémunération doit être impérativement liée au résultat de la mission, même si c'est tout ou partie selon les cas, ou si le règlement se fait avant le terme.
Qui sont ses membres ?
Début mars, trois membres nous ont rejoints, ce qui porte à une vingtaine le nombre de sociétés adhérentes. Elles comptent 2 000 salariés au total, avec un objectif de 1 200 recrutements supplémentaires sous trois ans. Elles réalisent un chiffre d'affaires cumulé de 300 millions d'euros, en progression annuelle de 20 % en moyenne. Cette forte croissance explique sans doute pourquoi plus du tiers des membres ont été approchés par des sociétés d'investissements désireuses de se positionner sur ce marché.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°300 - Janvier 2021

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play