Publicité
La Lettre des Achats - Septembre 2003 N°109
Septembre 2003

Management

Dossier

Achats hors production

Autres articles

Achats hors production
Pour mieux s’imposer, les acheteurs passent à la vitesse supérieure

Systèmes d’information
Finaliser la liaison entre e-procurement et ERP

Externalisation des achats hors production
L’outsourcing gagne du terrain en Europe

L’externalisation en Europe
L’infogérance et les services administratifs au premier rang

Observatoire de l’externalisation
La grande métamorphose de l’externalisation donne le premier rôle aux acheteurs

Observatoire de l’externalisation
Externalisation : les 10 points à surveiller lors de la contractualisation

Secteur public
Les acheteurs du public professionnalisent leurs achats

Dépenses publiques
Des économies, mais comment ?

Acheteurs-services généraux
Qui prendra la main ?

Externalisation
Menace ou opportunité pour les services généraux ?

Étude American Express-AT Kearney
Comment réduire les coûts indirects liés aux voyages

Services généraux et services achats
Les fournisseurs optent pour un mariage de raison

Témoignages

Terry Davis, directeur des achats et des moyens généraux, Schindler France
“ J’ai visité toute la France pour sensibiliser les réseaux à la culture achats ”

Philippe Compagnon, directeur des achats, La Française des Jeux
“ Nous devons adapter notre stratégie aux différents types d’achats ”

Nicolas Mathieu, directeur de la stratégie achats, Groupe Bayard Presse
“ Le problème des achats généraux reste l’application des contrats-cadres ”

Interviews

Jean-Pierre Lau, directeur des achats hors production, Alcatel
“ Nous devons sans cesse démontrer notre efficacité ”

Jacques Chambre, directeur des achats hors production, Thales
“ Avec l’externalisation, l’acheteur devient un "supplier relationship manager" ”

Christian Campion - directeur des achats hors production - Général Electric System Europe
“ Développer les groupes de travail pour multiplier les leviers d’achat ”

Ignacio Sanguesa, directeur des achats, Telefónica
“ Suivre un tableau de bord adapté ”

Hans-Hermann Grundmann, directeur des achats, Bayer Polymers
“ Nous avons gagné en termes de mobilisation de ressources et de matériels ”

Points-clés

Les dix points-clés

Par la rédaction

Philippe Compagnon, directeur des achats, La Française des Jeux

“ Nous devons adapter notre stratégie aux différents types d’achats ”

« Pour l’essentiel, nos achats ne sont constitués que de hors production ; seuls nos supports de jeu peuvent être considérés comme de la production. Les achats généraux ne représentent qu’une de nos sept catégories d’achats (publicité-promotion produits, supports de jeux, matériel réseau commercial, communication institutionnelle, prestations intellectuelles, informatique-prestations techniques, achats généraux).
Nous sommes actifs sur toutes les familles, en intervenant par exemple dans la négociation des prestations : honoraires d’avocats, études qualitatives et quantitatives ou encore production télévisée. Nous jouons notre rôle de conseil en apportant notre valeur ajoutée, depuis le sourcing jusqu’à la contractualisation. Nous devons également adapter notre stratégie aux différents types d’achats. Dans un certain nombre de cas, nous procédons à des négociations "one shot" sans récurrence. Dans des domaines comme la publicité, nous cherchons aussi à faire évoluer nos pratiques achats : sur les achats publicitaires que nous avons récemment renégociés, nous avons mis en place des clauses d’incentive qualitatives et quantitatives. Nous réfléchissons à utiliser la même méthode avec les agences de communication.
Pour les achats généraux, nous mettons en place une démarche de rationalisation du nombre des fournisseurs, avec une coordination des responsables des services généraux des sites pour globaliser les besoins. C’est le cas pour des achats courants comme les fournitures de bureau, les consommables informatiques ou les tickets restaurant. Pour la flotte automobile et le FM, nous avons réfléchissons à l’externalisation. En revanche, pour les achats de terminaux, qui sont plus techniques, avec des programmes d’investissements pluriannuels lourds, nous nous appuyons sur une logique industrielle en raisonnant en termes de fonctionnalités.
Pour l’ensemble des achats de 2000 à 2002, nous avons réalisé 34 millions d’économies, pour un objectif de départ de 30 millions. Ces économies sont le résultat du travail d’une équipe d’acheteurs, avec le concours des directions opérationnelles ou encore des juristes par exemple. En agissant très en amont, nous avons réussi à prouver notre valeur ajoutée et à faire en sorte que les directions s’appuient maintenant sur les achats pour leurs projets ».

 

Philippe Compagnon
(42 ans, maîtrise de sciences de gestion) a travaillé pour Thales de 1985 à 1995 (achats, contrats internationaux, management d’é-quipes industrielles). De 1995 à 1998, il a créé et dirigé la fonction achats au sein du Comité d’organisation de la Coupe du monde de football 1998. Depuis 1999, il est responsable du département achats groupe de La Française des Jeux.

 

La Française des Jeux en chiffres
Services
Chiffred’affaires:7,43 milliards d’euros
Effectif:850 personnes
Montantdesachats:250 millions d’euros dont 30 millions pour les supports de jeu
Répartitiondesachats
88 % hors prod, 12 % prod.
Effectifachats:25 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°293 - Mai 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play