Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2004 N°116
Avril 2004

Marchés

Dossier

Imprimantes

Article

Les acheteurs jouent la carte du service

Prestataires
Les fabricants se positionnent sur le service

L’implication des acheteurs
Un travail partagé

Sodexho Alliance
Rationaliser avant l’externalisation

Un marché fournisseurs encore éclaté

Produits de fonctionnement industriel
Un référencement commun pour réduire les coûts

Distribution industrielle
L’e-business au secours d’un marché fragmenté

Témoignages

Sylviane Monnier Responsable du référencement fournisseurs, BNP Paribas groupe
“ Le coût à la page ou l’externalisation n’étaient pas viables ”

Jean-Jacques Lang Directeur des achats corporate, SI et télécoms, Alcatel
“ Le service achats a joué un rôle de catalyseur ”

André Haziza Responsable des achats, BNP Paribas Épargne
“ Un seul fournisseur, une référence unique ”

Christophe Mallet-Monceau Responsable des achats, NRJ Group
“ Les achats interviennent en support ”

Éric Duarte Directeur des achats hors production, Belron
“ Travailler la discipline en interne avant d’externaliser ”

Richard Gabry Responsable des achats, WoltersKluwer
“ Dans un groupe de presse, la culture papier est très forte ”

Stéphane Lebarbier Directeur des achats, Astra Zeneca
“ 45 % de gains sans changement de prestataire ”

Gérald Benchetrit Responsable des achats média, télécoms et informatique, Volkswagen
“ Nous avons supprimé les trois-quarts de nos imprimantes ”

Points-clés

Imprimantes
Les cinq points-clés

Fournitures industrielles
Les cinq points-clés

Fournitures industrielles

Interviews

Laurent Chevallier - Responsable des achats hors production, - Aventis
« Utiliser les mêmes leviers de négociationque pour les achats de production »

Axel Jardin - Responsable du service achats, - Stratinor
« Rationaliser et standardiser nos achatsavec un catalogue interne dédié »

Marc Lamendour - Responsable de marchés achats, - KeyMRO
« Réduire le nombre de distributeurs plutôt que le nombre de marques »

Par la rédaction

Gérald Benchetrit Responsable des achats média, télécoms et informatique, Volkswagen

“ Nous avons supprimé les trois-quarts de nos imprimantes ”

« Lors du renouvellement de notre parc d’impression, nous voulions offrir un accès plus important à la couleur à nos utilisateurs, tout en réduisant le nombre de références de cartouches d’encre. En somme, nous voulions optimiser le nombre d’imprimantes, avec un seul et unique prestataire. Un audit a été mené par la SSII interne Gedas pour quantifier les machines installées et définir les besoins des utilisateurs. Notre objectif était d’améliorer la qualité des appareils pour nos utilisateurs et de réduire de 15 à 20 % nos coûts d’impression.
Nous avons fortement diminué le nombre d’imprimantes individuelles, soit de 70 à 75 %, pour privilégier davantage les appareils multifonctions. Une tâche délicate car nous touchons à des acquis. Cependant, nos collaborateurs ont compris l’intérêt de cette démarche. Ils ont désormais des outils plus performants, comme la "scannérisation" qui facilite la gestion de certains documents. Ils peuvent alors les envoyer aisément par e-mail ou les archiver, et par conséquent avoir un accès plus rapide plutôt que de les stocker dans une armoire. Nous réfléchissons depuis à une gestion des documents dématérialisés. Pour le moment, la scannérisation est l’unique axe mis en œuvre. Seule la comptabilité dispose d’un outil de gestion électronique des documents, mais nous ne désespérons pas d’avoir à imprimer moins de papier à terme.
Avec la DSI, nous avons travaillé en binôme à la définition des besoins et à la rédaction d’un cahier des charges. Tous les prestataires se valaient en termes de performance et de qualité des appareils. L’un a fait la différence car il était le seul à proposer un outil de tracking pour mesurer la consommation par utilisateur. Nous avons un contrat de coût à la page où sont pris en compte la consommation, déterminée à 2 millions de pages couleur par an et à 8,5 millions en noir et blanc, la maintenance, l’intervention sous quatre heures en cas de panne et le tracking. Ce dernier outil est nécessaire pour juger de l’évolution de nos besoins et ainsi optimiser notre parc dans les mois à venir. Par conséquent, notre fournisseur devra nous dire si les machines sont positionnées correctement ».

 

Gérald Benchetrit (33 ans, ESTB Paris) a passé neuf ans au marketing et aux achats du groupe PSA, avant de devenir res-ponsable des achats média, télécoms et informatique de Volkswagen en 2000.

Volkswagen
Chiffre d’affaires : 87 milliards d’euros
Effectif achats : 5 personnes (France)

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°291 - Mars 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play