Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2004 N°116
Avril 2004

Management

Dossier

Sourcing

Autres articles

L’année de la Chine aussi

Systèmes productifs locaux
La contre-attaque des PMI françaises

Conjoncture
La Chine, un géant qui n’est plus en devenir

Témoignages

Laurence Guggenbuhl Directrice des achats, Ethypharm
“ 30 à 50 % de gains sur les matières premières actives ”

Hervé Guyot Directeur des achats, PSA
“ Des centaines de fournisseurs à trouver dans l’année ”

Laurent Bernard Président du Midest
“ Ne pas s’accrocher aux terrains perdus d’avance ”

Thierry Copros Directeur général, Cybernétix Chine
“ Acheter en Chine pour continuer de vendre en Chine ”

Simon Shepeard-Walwyn Manager en charge du sourcing, Kurt Salmon Associates
“ Les infrastructures pour acheter à l’intérieur du pays se développent ”

Lin Wang P-DG, Shanghai Paris 21 Century
“ L’intermédiaire est un facilitateur ”

Points-clés

Les cinq points-clés

Interviews

Jean-Paul Mermet - Président de la commission acier - Cdaf
“ La Chine pousse l’acier à la hausse ”

Jean-Louis Vichard - Directeur des achats - Leroy-Somer
« 20 % de nos achats en Chine d’ici quatre ans »

Joël Morizot - Directeur des achats, - Dirickx
« La pression des acheteurs a joué dans l’amélioration de la qualité »

Sylvain Salles - Directeur des achats internationaux groupe - Leroy
« Sourcer un fournisseur en Chine est un travail de fourmi »

Par la rédaction

Lin Wang P-DG, Shanghai Paris 21 Century

“ L’intermédiaire est un facilitateur ”

« Du côté des industriels occidentaux, la tendance du moment est d’éviter les joint-ventures, par peur des problèmes de copie. Ce mouvement est très prononcé dans le domaine des technologies. Les Français n’hésitent pas à confier chaque phase de leur production à des fournisseurs différents, en cloisonnant totalement l’information entre chacun d’entre eux. Auprès de moi, ils insistent fortement sur le devoir de confidentialité et ne me donne d’ailleurs que le strict nécessaire en termes d’information sur leurs produits. Tous secteurs confondus cependant, le cahier des charges qui m’est transmis est assez précis. En retour, on attend de moi la présentation d’une liste de fournisseurs possibles, avec des données sur leurs références clients, la qualité de leurs produits, leur capacité à tenir des délais, etc. Faire du sourcing de façon vraiment sérieuse prend du temps. Entre la réception d’un mandat de sourcing et le lancement opérationnel d’un partenariat entre mon acheteur client et le ou les fournisseurs qualifiés, trois ans peuvent s’écouler. Autre remarque, la communication est l’un des gros problèmes rencontrés par les industriels occidentaux désireux d’acheter ou de s’installer en Chine. L’intermédiaire chinois peut donc apparaître comme un facilitateur, d’autant plus que très peu de managers chinois parlent anglais.
Une autre de mes missions est de mettre mon réseau au service de mon client pour accélérer les procédures administratives. Un de mes clients français actuels, du secteur de l’automobile, m’emploie également pour lui trouver des locaux sur place. Il a choisi de s’agrandir de façon incrémentielle. Avec une durée légale de bail de 50 ans, il vaut mieux ne pas se tromper de surface. Il a commencé par louer 8 000 m2 pour arriver à 20 000 m2 aujourd’hui. Si le terrain est plus cher dans Shanghai qu’à 200 kilomètres de la ville, 15 dollars le mètre carré contre 8 dollars dans la campagne, le niveau de services n’est pas le même. Jamais vous ne connaîtrez de problème de coupures de courant dans Shanghai, dotée d’infrastructures de niveau quasi comparable à celles d’une ville occidentale, ce qui n’est pas le cas dans la grande périphérie ».

Lin Wang (29 ans, MBA Finance) a créé sa société d’intermédiation commerciale, Shanghai Paris 21 Century, début 2003. Elle travaille principalement sur la zone économique spéciale de Shanghai où est située la filiale chinoise de son entreprise.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°291 - Mars 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play