Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2004 N°116
Avril 2004

Management

Dossier

Sourcing

Autres articles

L’année de la Chine aussi

Systèmes productifs locaux
La contre-attaque des PMI françaises

Conjoncture
La Chine, un géant qui n’est plus en devenir

Témoignages

Laurence Guggenbuhl Directrice des achats, Ethypharm
“ 30 à 50 % de gains sur les matières premières actives ”

Hervé Guyot Directeur des achats, PSA
“ Des centaines de fournisseurs à trouver dans l’année ”

Laurent Bernard Président du Midest
“ Ne pas s’accrocher aux terrains perdus d’avance ”

Thierry Copros Directeur général, Cybernétix Chine
“ Acheter en Chine pour continuer de vendre en Chine ”

Simon Shepeard-Walwyn Manager en charge du sourcing, Kurt Salmon Associates
“ Les infrastructures pour acheter à l’intérieur du pays se développent ”

Lin Wang P-DG, Shanghai Paris 21 Century
“ L’intermédiaire est un facilitateur ”

Points-clés

Les cinq points-clés

Interviews

Jean-Paul Mermet - Président de la commission acier - Cdaf
“ La Chine pousse l’acier à la hausse ”

Jean-Louis Vichard - Directeur des achats - Leroy-Somer
« 20 % de nos achats en Chine d’ici quatre ans »

Joël Morizot - Directeur des achats, - Dirickx
« La pression des acheteurs a joué dans l’amélioration de la qualité »

Sylvain Salles - Directeur des achats internationaux groupe - Leroy
« Sourcer un fournisseur en Chine est un travail de fourmi »

Par la rédaction

Simon Shepeard-Walwyn Manager en charge du sourcing, Kurt Salmon Associates

“ Les infrastructures pour acheter à l’intérieur du pays se développent ”

« Dans la distribution, l’ancien modèle d’achat en Chine consistait à passer par des agents et des intermédiaires. Désormais, les distributeurs cherchent à maîtriser toute la chaîne en accédant directement aux fournisseurs locaux. Le modèle logistique s’en trouve modifié. La valeur ajoutée apportée par les agents résidait notamment dans le fait qu’ils géraient les stocks. À présent, les distributeurs passent par des prestataires spécialisés, propriétaires de plates-formes dans le pays. Elles permettent de grouper les produits de plusieurs entreprises différentes en attendant le shipping.
Aujourd’hui, en termes de qualité, les fournisseurs chinois arrivent au niveau des Européens. Il faut bien entendu que l’acheteur se donne les moyens d’atteindre cette qualité, qu’il crée son bureau sur place pour séparer le bon grain de l’ivraie, qu’il soit clair sur le niveau de services attendu, fabrication simple ou développement produits. L’une des grandes forces de la Chine est qu’elle dispose d’infrastructures efficaces. Actuellement, le gouvernement investit fortement dans le développement du réseau de chemins de fer et d’autoroutes vers l’intérieur du pays. Le coton se trouve là-bas et devant la montée des coûts sur la côte, les acheteurs occidentaux ne vont pas tarder à faire du sourcing dans l’ouest. Dernière remarque, la disparition des quotas au 1er janvier 2005, avec l’intégration complète à l’OMC, va amener une nouvelle baisse des prix locaux, grâce au saut de productivité. Il y a même de grandes chances pour que cette baisse soit plus forte que ce que le poids du quota aurait dû induire. C’est en tout cas ce qui a été observé sur des produits ayant déjà bénéficié de cette libéralisation ».

 

Thierry Copros (38 ans, ingénieur des Mines de Douai, CECE Aix-Marseille) est directeur général de Cybernétix Automation (Shanghai) CO.Ltd depuis sa création fin 2003. Auparavant, il a été chef de projet systèmes télé-opérés pour Comex.

Cybernétix
Robotique
Chiffre d’affaires : 56,6 millions d’euros
Effectif : 475 personnes
Montant des achats : 17 millions d’euros (production)
 
Simon Shepeard-Walwyn (45 ans) est, depuis 2000, senior manager chez KSA, cabinet de conseil spécialisé dans la grande distribution et la santé

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°291 - Mars 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play