Publicité
La Lettre des Achats - Septembre 2019 N°285
Septembre 2019

Interview

Philippe Brochard - Directeur des achats indirects - Auchan
« Les achats indirects ne sont pas seulement compétents sur l’acte d’achat »

Isabelle Bouvier - Directrice finances, performance et patrimoine, membre du comité de direction - Auchan
« La fonction achats indirects a un énorme rôle à jouer »

Par la rédaction

Isabelle Bouvier - Directrice finances, performance et patrimoine, membre du comité de direction - Auchan

« La fonction achats indirects a un énorme rôle à jouer »

Sachant qu’ils représentent moins de 7 % du chiffre d’affaires, quel enjeu représentent pour le groupe les achats indirects ?

Avec plus de 3,5 milliards d’euros, la masse que représentent nos achats indirects en fait, par principe, un enjeu important. Nous sommes aujourd’hui dans un moment historique, très difficile de notre métier du retail qui est disrupté par de nouveaux acteurs et doit faire face à des évolutions dans la demande des consommateurs. Notre modèle économique, devenu beaucoup trop lourd en frais, doit être revu dans les deux à trois prochaines années, en jouant sur l’efficience de nos organisations et l’ensemble de nos frais. La fonction achats indirects a un énorme rôle à jouer à la fois sur les opex et les capex. Au-delà des seuls gains d’optimisation et de ces baisses de coût, Philippe Brochard diffuse dans l’entreprise un nouvel état d’esprit vis-à-vis de la dépense, un état d’esprit mêlant lean et excellence.

Le fait que la direction achats indirects soir reliée à la direction financière ne limite-t-il pas son rôle dans la conduite du changement ?

La Direction Finance Performance et Patrimoine que j’anime couvre les domaines suivants : direction financière ; direction juridique et fiscale ; direction de la stratégie et du M&A ; direction de l’expansion, de l’immobilier, de la franchise et des partenariats ; direction technique ; direction de la performance opérationnelle et contrôle interne ; et achats indirects. Les achats indirects ne sont donc pas sous la Finance mais intégrés dans une équipe plus large qui combine l’ensemble des expertises pour faire pivoter l’entreprise vers ce nouveau modèle en soutien aux Opérations.

Qu'attendez-vous de la direction des achats indirects en matière de conduite du changement ?

Auchan est un groupe décentralisé qui conserve une volonté d’action au plus près du client. Nous devons peut-être même donner encore plus la main sur certains sujets aux gens qui sont face aux clients. Mais pour autant, en back office, nous devons avoir une approche centralisée, notamment en ce qui concerne nos process, notre ERP, la professionnalisation. C’est le cadre indispensable pour redonner de la marge de manœuvre, notamment dans cette période difficile. Il s’agit de faire pivoter l’entreprise d’un modèle décentralisé à un modèle d’excellence opérationnelle. Cela passe par le fait de redéfinir les rôles entre les métiers prescripteurs experts sur leur besoin et des acheteurs capables de comprendre ces éléments et en même temps d’introduire un état d’esprit
d’efficience, d’optimisation.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play