Publicité
La Lettre des Achats - Septembre 2003 N°109
Septembre 2003

Tendances

Actualités

Marché de l’emploi aux achats
La crise touche aussi les acheteurs

Françoise Combelles, directrice des achats et de la logistique, RATP
“ Importer une véritable culture économique avec le recrutement externe ”

Les secteurs qui recrutent
Le public prend la main

Recrutements aux achats
Une inadéquation entre l’offre et la demande

Alcatel
Des économies de 15 à 20 % avec les enchères électroniques

Apeca
Une association pour le développement des cartes d’achats

Organisations achats en Europe
Des stratégies achats semblables sur le fond mais différentes dans la forme

Par la rédaction

Françoise Combelles, directrice des achats et de la logistique, RATP

“ Importer une véritable culture économique avec le recrutement externe ”

« En 2004, la RATP devrait procéder à un recrutement important d’acheteurs. Avec des besoins accrus en raison des plans de développement de notre activité : projets de tramways ou de prolongements des lignes de métro, etc. Ce sont des sommes conséquentes qui vont être investies dans les mois et les années à venir. Les candidats seront choisis en interne comme en externe. J’ai toutefois tendance à préconiser le recrutement à l’extérieur de la RATP pour amener des personnes avec une expérience des achats dans l’industrie. Cela va nous permettre d’importer une véritable culture économique et de ne pas trop rester sur celle typique de la RATP. Lors de la création des premiers postes d’acheteurs entre 1997 et 1999, 80 % des candidats retenus étaient des ingénieurs et des agents de maîtrise de l’entreprise qui avaient reçu une formation de la Cegos. Les critères de sélection avaient alors été l’intérêt porté à la fonction et la personnalité des candidats, plus que leurs compétences techniques. À l’avenir, la recherche va se concentrer sur des profils de type ingénieurs, puisqu’il s’agit d’achats techniques. Je vais certainement privilégier des personnes qui ont eu une expérience en PME et plutôt des jeunes : en général, ils ont une compréhension plus claire et plus rapide des enjeux et des attentes d’une entreprise. Les acheteurs recrutés à l’extérieur ont entre six et quinze jours de formation en interne. Ils doivent en effet saisir le fonctionnement des achats à la RATP, comme la partie juridique, en particulier pour la réglementation européenne. Pour les achats hors production, les profils demandés sont plutôt des formations généralistes comme les écoles de commerce plus une formation achats. Trois à quatre années d’expérience sont également exigées. La RATP a fait passé des tests complémentaires aux candidats lorsqu’elle a dû pourvoir six postes l’an dernier. Reste que 2004 sera surtout l’année des achats directs ».

 

Françoise Combelles
(50 ans, Polytechnique, Ponts et Chaussées) a notamment travaillé au sein de collectivités territoriales. Elle a rejoint la RATP il y a dix ans. Elle était responsable achats du département infrastructures avant de rejoindre la direction des achats en janvier dernier.

 

La RATP en chiffres
Chiffre d’affaires 2002
2,9 milliards d’euros
Montant des achats : 1,2 milliard d’euros
Effectif : 43 600 personnes
Effectif achats : 150 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°293 - Mai 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play