Publicité
La Lettre des Achats - Novembre 2014 N°232
Novembre 2014

Support

Enquête

Une ressource clef pour la professionnalisation

RH achats : une ressource clef pour la professionnalisation

Témoignages

Alix Pluzanski - Global Business HR Procurement - Sanofi
« Faire coïncider les objectifs RH du groupe et les spécificités du métier »

Nicolas Kourim - PDG - Big Fish
« Dans 20 % des organisations, les RH sont directement intégrées aux achats »

Par la rédaction

Alix Pluzanski - Global Business HR Procurement - Sanofi

« Faire coïncider les objectifs RH du groupe et les spécificités du métier »

Dans quelle mesure les ressources humaines contribuent-elles au développement de la fonction achats chez Sanofi ?

Le rôle de Business HR Procurement permet d’avoir une approche spécifique métier sur cette fonction. Les acheteurs de Sanofi sont répartis dans le monde entier. Je dois donc collaborer avec les personnes en charge des ressources humaines dans toutes les zones géographiques afin de faire coïncider les objectifs RH du groupe et les spécificités du métier. J’ai trois principaux axes de travail : la sécurisation des plans de succession, l’anticipation des plans de carrière pour les personnes à potentiel dans la fonction et le développement des compétences métier achats avec la volonté d’avoir une fonction toujours en phase avec l’environnement de l’entreprise et l’environnement externe.

Comment assurer l’attractivité de la fonction achats ?

La fonction achats sera reconnue en interne si elle apporte de la valeur ajoutée à ses partenaires. Par conséquent, mon rôle est de m’assurer que les acheteurs sont au meilleur niveau par rapport aux standards externes. D’autre part, un bon indicateur est l’attractivité des postes pour lesquels nous recrutons, à la fois en interne, puisque nous encourageons les passerelles au sein des achats et en externe.

Quels critères de recrutement privilégiez-vous pour les achats ?

Pour tous les postes pour lesquels nous recrutons, nous privilégions dans un premier temps systématiquement les candidats internes. Là encore, nous travaillons main dans la main avec les managers achats. Ils ajustent les fiches de description de poste par rapport à leur périmètre d’activité. Les candidats peuvent venir soit de la famille achats soit d’autres fonctions partenaires. Dans les postes d’acheteurs, les soft skills telles que la capacité à se positionner en partenaire, à être en phase avec les enjeux business, la capacité d’influence, l’assertivité sont très importantes.

De quelles passerelles bénéficie la fonction achats ?

Pour les postes que nous cherchons à pourvoir il y a donc deux scenarii possibles, soit faire évoluer une personne au sein des achats en lui donnant la possibilité de s’ouvrir à de nouvelles familles ou à plus de responsabilités, soit la faire venir d’une direction cliente ce qui permettra à l’équipe de comprendre encore mieux ses besoins. Lorsque nos acheteurs de talents sont repérés pour occuper d’autres fonctions dans l’entreprise, c’est également un succès et cela contribue à la visibilité et au marketing de la fonction.


En chiffres
Sanofi
Laboratoire pharmaceutique
Chiffre d’affaires : 32,9 milliards d’€
Effectif total : 110 000 personnes
Montant des achats : 12,7 milliards d’€
Effectif achats : 1 008 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play