Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2004 N°116
Avril 2004

Marchés

Dossier

Imprimantes

Article

Les acheteurs jouent la carte du service

Prestataires
Les fabricants se positionnent sur le service

L’implication des acheteurs
Un travail partagé

Sodexho Alliance
Rationaliser avant l’externalisation

Un marché fournisseurs encore éclaté

Produits de fonctionnement industriel
Un référencement commun pour réduire les coûts

Distribution industrielle
L’e-business au secours d’un marché fragmenté

Témoignages

Sylviane Monnier Responsable du référencement fournisseurs, BNP Paribas groupe
“ Le coût à la page ou l’externalisation n’étaient pas viables ”

Jean-Jacques Lang Directeur des achats corporate, SI et télécoms, Alcatel
“ Le service achats a joué un rôle de catalyseur ”

André Haziza Responsable des achats, BNP Paribas Épargne
“ Un seul fournisseur, une référence unique ”

Christophe Mallet-Monceau Responsable des achats, NRJ Group
“ Les achats interviennent en support ”

Éric Duarte Directeur des achats hors production, Belron
“ Travailler la discipline en interne avant d’externaliser ”

Richard Gabry Responsable des achats, WoltersKluwer
“ Dans un groupe de presse, la culture papier est très forte ”

Stéphane Lebarbier Directeur des achats, Astra Zeneca
“ 45 % de gains sans changement de prestataire ”

Gérald Benchetrit Responsable des achats média, télécoms et informatique, Volkswagen
“ Nous avons supprimé les trois-quarts de nos imprimantes ”

Points-clés

Imprimantes
Les cinq points-clés

Fournitures industrielles
Les cinq points-clés

Fournitures industrielles

Interviews

Laurent Chevallier - Responsable des achats hors production, - Aventis
« Utiliser les mêmes leviers de négociationque pour les achats de production »

Axel Jardin - Responsable du service achats, - Stratinor
« Rationaliser et standardiser nos achatsavec un catalogue interne dédié »

Marc Lamendour - Responsable de marchés achats, - KeyMRO
« Réduire le nombre de distributeurs plutôt que le nombre de marques »

Par la rédaction

Richard Gabry Responsable des achats, WoltersKluwer

“ Dans un groupe de presse, la culture papier est très forte ”

« Nous avons récemment lancé un appel d’offres aux fabricants de photocopieurs et nous sommes en phase de pré-sélection. Nous avons 64 machines pour tout le groupe. Le renouvellement concerne déjà 20 à 25 % des appareils, puis 50 % dans les mois à venir. Nous allons réduire les coûts de 10 % par la négociation. Nous demandons à nos fournisseurs des copieurs numériques où il est possible d’ajouter une carte IP à terme. Actuellement, nous leur demandons aussi de réaliser une étude de notre parc, et nous allons d’ailleurs nous-mêmes mener une enquête sur nos coûts internes et dépasser le simple stade des copieurs. En fait, nous gérons un second axe de travail qui devrait être concrétisé d’ici un ou deux ans : la réduction de l’ensemble de nos coûts d’impression. Mais il s’agit d’un projet à long terme : nous sommes dans une phase d’évolution de la culture achats dans l’entreprise et nous ne voulons pas nous précipiter, au risque de voir une levée de boucliers de la part des clients internes ou des autres services. Dans un groupe de presse comme le nôtre, la culture papier est très forte. Enlever les imprimantes personnelles va constituer une période délicate, car nous en retirons un certain confort.
Nous pensons mettre en place des tests pour démontrer que nous pouvons apporter une véritable valeur ajoutée sur l’impression : nos collaborateurs n’ont pas encore pris en compte la rapidité et la technologie des appareils multifonctions. Une évolution qui se fera par étape, avec la première dans moins de deux ans : nous mettrons en place davantage d’appareils multifonctions, au détriment des imprimantes personnelles et pour les directions fonctionnelles tout d’abord. Nous aurons des exigences de souplesse auprès de notre prestataire : il devra accompagner le développement de la société en termes de volumétrie.
Le cœur du groupe, à savoir Liaisons Sociales et les éditions Lamy, dispose d’outils plutôt homogènes. La difficulté devrait davantage se situer sur les filiales que nous avons rachetées : elles présentent des différences d’outils très importantes. Nous possédons environ 700 imprimantes et toutes ne fonctionnent pas en réseau. Notre DSI devrait bientôt travailler avec un prestataire pour déterminer les coûts et ensemble, nous commençons à réfléchir à des solutions d’économies ».

Richard Gabry (35 ans, BTS action commerciale, DMSE à l’ESCP) a fait tout sa carrière dans les achats, pour General Electric Medical Systems, Guitel et AGF. Il a rejoint WoltersKluwer comme responsable des achats et coordinateur des services généraux en France.

WoltersKluwer France
Presse et éditions professionnelles (Éditions Lamy et Liaisons Sociales)
Chiffre d’affaires : 220 millions d’euros
Montant des achats hors production
80 millions d’euros
Effectif : 1 200 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°291 - Mars 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play