Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2006 N°138
Avril 2006

Management

Dossier

RH achats : Comment développer les compétences des acheteurs ?

Les articles

RH achats : Comment développer les compétences des acheteurs ?

Équipes multiculturelles aux achats
Une internationalisation à petits pas

Lafarge
Du sur mesure international pour les achats

Acheteurs français à l'étranger
Expatriation ou embauche locale ?

ERP et achats : Un outil fonctionnel mais pas encore stratégique

DS Smith Kaysersberg
Achats et éditeur d’ERP main dans la main

Schneider Electric
L'e-sourcing en marge de l'ERP

Témoignages

Daniela Hahn, directrice développement achats pour Lafarge
« Des profils types ont été mis en place »

Philippe Cortale, responsable stratégie management métier achats, PSA
« Définir les perspectives d’évolution de carrière »

Claudine Grimaud, responsable des ressources humaines du département des achats et de la logistique, RATP
« Proposer un programme de formations »

Zita Patonai, responsable des ressources humaines, Schneider Electric
« Évaluer les possibilités de développement »

Daniel Hian-Cheong, directeur de la gouvernance et des programmes réseau achats, Sanofi Aventis
« Gérer la mobilité des acheteurs »

Margot Huurneman, responsable du service achats, Vilmorin
« Le retour d’information est un apport majeur »

Olivier Crespin, chef de projet, Apave Parisienne
« L'e-procurement de notre ERP nous satisfait à 95 % »

Pia Zimmermann, directrice des achats, DaimlerChrysler France
« Avoir une vue d'ensemble sur nos achats »

Jean-Jacques Camps, DSI du pôle grande industrie Europe et de l'activité ingénierie européenne, Air Liquide
« Une règle : pas de facture sans commande »

ERP et achats : Un outil fonctionnel mais pas encore stratégique

Points-clés

Les cinq points-clés

Les dix points-clés

Par la rédaction

Pia Zimmermann, directrice des achats, DaimlerChrysler France

« Avoir une vue d'ensemble sur nos achats »

Nous achetons des biens et services pour toutes les catégories d'achats (marketing, événements, logistique-transport, frais généraux, etc.) via le module MM (Materials Management) de SAP. Seules exceptions, des types d'achats que nous déléguons auprès de nos neuf filiales. MM est plutôt conçu pour traiter les achats de production. À l'usage, devant la diversité des achats hors production, il se révèle une certaine rigidité pour nos besoins. Cependant, l'application de SAP nous a permis d'avoir une vue d'ensemble sur nos achats. Nous pouvons compter sur notre centre de compétences local pour le paramétrage et l'adaptation de MM aux besoins des achats. SAP MM distingue en deux flux les achats de produits et ceux de prestations. Notre centre de compétences a adapté l'application pour qu'elle traite les deux segments dans un seul flux. Cela a allégé la tâche des utilisateurs.
Bien que MM supporte l'utilisation de catalogues pour simplifier la création de commandes, nous utilisons des catalogues en ligne proposés par les fournisseurs, par exemple pour les fournitures de bureau. D'autres canaux de commande en ligne existent auprès de fournisseurs par une liaison directe d'ERP à ERP. Le modèle ERP rencontre aussi ses limites sur les fonctionnalités de l'e-sourcing. Les achats de DaimlerChrysler France peuvent ainsi lancer des appels d'offres en utilisant la plate-forme d'e-sourcing installée au siège du groupe à Stuttgart. La filiale française utilise également un outil spécifique d'appels d'offres en ligne pour ses achats d'impression.
Le choix de MM, module de gestion de la logistique, émane de la direction du groupe. Celle-ci va en effet déployer SAP dans l'ensemble de ses filiales à travers le monde, tout en conservant pour elle-même un outil d'approvisionnement développé sur mesure. À noter que le module SRM de SAP dédié à la fonction achats est utilisé dans quelques pays, notamment en Afrique du Sud et en Espagne.                    

 

PORTRAIT
Pia Zimmermann (34 ans, ingénieur commercial) est directrice des achats de DaimlerChrysler France depuis juin 2005. Elle était précédemment responsable des achats de DaimlerChrysler en Allemagne.

 

EN CHIFFRES
DaimlerChrysler France
Distribution automobile
Chiffre d’affaires : 3,54 milliards d'euros
Effectif : 3 362 personnes
Montant des achats : 200 millions d'euros (hors production : transports et logistique, marketing, informatique, etc.)
Effectifs achats : 8 personnes.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°300 - Janvier 2021

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play