Publicité

Publié le 16/09/2004 - Par la rédaction

Or - en stagnation

Or

Les avis sont très partagés quant à l’évolution du métal jaune, favorisée en avril par les incertitudes politiques et les bruits de bottes. Un plus haut a été atteint le 2 avril à 307 dollars l’once. Une reprise de l’inflation soutiendrait les cours, mais les ventes des banques centrales peuvent peser sur le marché. Les annonces de la Bundesbank, portant sur une échéance lointaine (2004), n’ont pour l’instant pas eu d’effet. Le fait que les compagnies minières aient fortement réduit leurs positions de couverture sur le marché, positions qui freinaient toute hausse durable, sont considérées comme le signe qu’elles ne craignent plus une baisse substantielle des cours. De plus, la réduction des taxes sur les importations en Inde a accru la demande et la crise du secteur bancaire au Japon y fait considérer l’or comme valeur refuge, accroissant sensiblement le volume des achats.

> Voir les archives

Publié le 16/09/2004 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play