Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2002 N°94
Avril 2002

Tendances

Actualités

Recrutements achats
EDF réduit la voilure

Factures dématérialisées
Avisium et Post@xess : de l’e-procurement à la dématérialisation fiscale

E-procurement
Les ambitions neuves d’Ariba

BNP Paribas ouvre tout grand son portail achats
www.ligneachats.bnpparibas.com

Industrie chimique
Elemica tisse sa toile

IUP achats de Sceaux
Contrefaçon, quand la loi s’interroge

Publié le 16/09/2004 - Par la rédaction

Industrie chimique

Elemica tisse sa toile

Elemica est l’initiative d’entreprises de l’industrie chimique pour créer un standard d’échange d’informations, dans une logique de réduction des coûts via la supply chain. La société a été fondée à l’instigation de 22 grands groupes chimiques dont Bayer, DuPont, Rhodia, BP, Shell Chemicals, BASF, Mitsubishi Chemicals, etc., tous issus des secteurs de la pétrochimie, de la chimie organique et de la distribution. Aujourd’hui, Elemica compte 41 clients partenaires répartis en 18 grands groupes industriels, qui utilisent la plate-forme pour leurs transactions. 50 autres projets sont en cours de réalisation. Le démarrage des activités a eu lieu simultanément en août 2000, en Europe et aux États-Unis. Le lancement commercial a été effectué en mai 2001, temps nécessaire pour structurer l’offre de service. L’idée consiste en une interconnexion des ERP des clients à la plate-forme, dans le but de faciliter les transactions effectuées à partir de ces ERP, grâce à l’outil Elemica Connected Solution. Associées à cette offre, Elemica Web Solutions permet de connecter des partenaires utilisant un système ERP ou non. Par ailleurs, Elemica Supply Chain Solution comprend un module de planification collaborative, Collaborative Planning and Forecasting, et un module de VMI (Vendor Managed Inventory), correspondant à la gestion des stocks par le fournisseur. Elemica développe aussi des partenariats avec des places de marché dont Omnexus, spécialisée dans le marché des matières plastiques, Quadrem, consacrée aux industries des minerais et des métaux, ainsi que Transwide, dédiée au transport. Lorsqu’un acheteur se connecte sur l’une des plates-formes et y passe sa commande, celle-ci est transférée sur Elemica et envoyée au fournisseur.
Elemica compte un effectif de 120 personnes et projette d’atteindre l’équilibre financier pour le troisième trimestre 2002, après un peu plus d’un an d’exercice.

Publié le 16/09/2004 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play