Publicité

Publié le 16/09/2004 - Par la rédaction

Aluminium - en stagnation

Aluminium

À fin janvier 2002, la production mondiale totale avait légèrement reculé, soit une baisse de 1,6 % de la production mensuelle (1,751 million de t contre 1,7 million de t un an plus tôt), baisse insuffisante pour faire remonter durablement les cours. Si l’on s’en remet aux déclarations de Pechiney, les industriels ne construiront plus d'usines d'aluminium en Europe, en raison du prix de l'électricité, et le groupe s’orienterait vers l’Australie. Ce changement de stratégie d’implantation, s’il se généralise, pourrait influer à terme sur le marché en changeant les sources d’approvisionnement.

> Voir les archives

Publié le 16/09/2004 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play