Publicité

Publié le 09/01/2014 - Par la rédaction

Eurocopter : ouverture d’un portail fournisseurs

Début décembre, la branche hélicoptères du constructeur aéronautique européen EADS a ouvert un portail fournisseurs dans le cadre du déploiement des solutions liées à SRM, son programme global d’amélioration des processus achats et logistique.

Ce programme, qui a d’abord conduit à la définition d’un « processus de gestion dématérialisé » pour les 3,3 milliards d’euros d’achats réalisés chaque année, se concentre principalement sur la relation avec les fournisseurs. « Ceux que nous retenons dans le cadre de la fabrication de nos hélicoptères s’engagent pour vingt à trente ans, parfois davantage, explique Laurent Espié, responsable des outils et méthodes à la direction des achats de l’entreprise, en charge du programme. Les enjeux de pérennité et de gestion des problématiques d’obsolescence sont donc cruciaux, d’où la nécessité de disposer des meilleurs dispositifs de gestion des processus et de suivi ».

Depuis le début de 2013, le programme a déjà conduit à la création d’un intranet documentaire et d’un système de reporting (portefeuille achats, performance fournisseurs, anomalies sur les commandes, etc.), ainsi qu’à la mise en place d’une équipe dédiée à la gestion des données. « Avec l’ouverture de  ce "cockpit", sous SAP, les fournisseurs disposent désormais d’une entrée unique pour accéder à leurs indicateurs de performance, à un espace collaboratif (stockage et partage de documents, bureau virtuel, etc.), à des fiches d’informations, etc., détaille Laurent Espié. Ils peuvent aussi se connecter aux différents systèmes e-achat, en accès restreint et sécurisé, pour suivre les processus d’appels d’offres, de commandes, de facturation, etc. ». Dans un premier temps, seuls sont concernés les 400 fournisseurs les plus récurrents, sur les quelque 1 500 activés chaque année par le groupe.

En parallèle, une nouvelle solution d’e-sourcing et de gestion du cycle de vie des contrats, déployée à l’échelle d’EADS, est aussi en phase de démarrage. Toujours basée sur Ariba, elle complète les plates-formes d’e-procurement AirSupply (développée sous SupplyOn) et de dématérialisation des factures (solution Ariba/B-Process), en lien avec SAP. « Aujourd’hui, via ces deux plates-formes, déjà 70 % des commandes et 70 % des factures sont traités en mode dématérialisé, avec des gains importants », se félicite Laurent Espié.

Publié le 09/01/2014 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°289 - Janvier 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play