Publicité

Publié le 19/11/2015 - Par la rédaction

Achats et finance : les principaux malentendus à résoudre

Le cabinet de conseil Synapscore a interrogé une trentaine de directeurs achats et directeurs financiers sur leurs consensus et leurs points d’accord, en partenariat avec l’Essec et Perfect Commerce.

Ce benchmark repose sur un panel restreint de 37 décideurs de grands groupes industriels, 15 directeurs financiers et 22 directeurs achats, qui ont été interrogés seuls ou en duo au cours de 36 entretiens réalisés depuis le printemps dernier. Il en ressort l’image d’un couple « pas trop asymétrique », aux yeux du fondateur de Synapscore et principal auteur de l’étude, Serge Dautrif, mais une note de satisfaction mutuelle assez moyenne entre 12 et 13 sur 20.

Au chapitre des satisfactions : directeurs achats et directeurs financiers désignent presque unanimement le pilotage de la performance achats et la fiabilité des budgets prévisionnels comme leurs sujets communs les plus importants. Ils sont aussi d’accord sur le fait que, sur ces axes de travail, la qualité de leur relation est bonne et qu’il s’agit d’une priorité de progrès.

Mais les premiers désaccords apparaissent dès le troisième sujet et avec eux plusieurs motifs de frustration. Ainsi en ce qui concerne le troisième axe de travail commun, l’évaluation du risque fournisseur. Les directeurs achats le considèrent comme un sujet à faire progresser en priorité, les directeurs financiers sont d’un avis contraire.

Des motifs de frustration

« C’est la première frustration des achats que nous avons relevée. Ils sont demandeurs d’une collaboration approfondie avec leurs collègues de la finance en ce qui concerne l’évaluation du risque fournisseur, mais ces derniers ne le voient pas. Les acheteurs demandent d’être formés à l’analyse financière pour être capables, par exemple, d’interpréter les éléments de changement dans la structure financière de leurs fournisseurs qui sont susceptibles d’annoncer une défaillance », relate Serge Dautrif.

A l’inverse la principale frustration des directeurs financiers vient du manque d’attente des achats à leur égard en ce qui concerne une collaboration sur les négociations commerciales et contractuelles. Les directions achats estiment moyennement prioritaire cet axe de progrès dans leur relation avec les directeurs financiers là où ces derniers le qualifie de hautement prioritaire. Pour Serge Dautrif, cette préoccupation des directions financières peut notamment être rapprochée de l’attention croissante des grandes entreprises pour leurs délais de paiement. « Les directions financières veulent être partie-prenante de ces décisions. Elles ont également une maturité bien supérieure aux achats pour manier des mécanismes, jouant au bénéfice commun du fournisseur et du donneur d’ordres tels que le reverse factoring ».

Sur les partenariats de développement fournisseurs aussi, les directeurs financiers attendent plus de la part des achats, alors que ces derniers n’estiment que moyennement cet axe de progrès dans leur relation. Sur ce point, les deux fonctions sont cela dit d’accord pour reconnaitre que la qualité de leur relation est mauvaise.

« Nous avons eu un autre motif d’étonnement au vu des résultats, confesse Serge Dautrif, c’est le faible intérêt mutuel des achats comme de la finance pour plus de collaboration sur les thèmes de la gestion des coûts de qualité et des coûts de non-conformité. Ni les achats ni la finance n’ont conscience de l’intérêt de collaborer sur ce point. Pourtant la finance peut aider les achats à définir des référentiels de non qualité et l’aider à objectiver son approche sur ces sujets. La fonction achats manque de moyen pour le faire. »

 

… à suivre dans le numéro de décembre de La Lettre des Achats



Publié le 19/11/2015 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play