Publicité

Publié le 09/03/2021 - Par Guillaume Trécan

Rebaptisé Qantis, l’ex-PME Centrale clarifie son offre

Le fondateur de PME Centrale, Gaëtan de Saint-Marie, a réorganisé les différentes filiales de sa société sous la marque Qantis déclinée en en cinq pôles, avec toujours au centre l’offre de mutualisation des achats.

À l’origine, le groupement PME Centrale a été créé en 2001 avec quatre premiers clients du secteur du BTP. Au fil des années, il s’est développé autour de l’idée de fédérer les énergies de PME pour leur permettre d’être plus fortes sur différents sujets, à commencer par les achats. Le fondateur du groupement, Gaëtan de Sainte-Marie, a ainsi créé plusieurs filiales autour de PME Centrale, dont la dernière en date est LABEL a, dédiée à la mutualisation des achats de plus petits acteurs économiques regroupés en réseaux d’entreprises, coopératives, syndicats professionnels. Pour clarifier son identité, Gaëtan de Sainte-Marie a choisi l’an dernier de rebaptiser la société Qantis et de la réorganiser par pôles métier.

Qantis emploie aujourd’hui 50 salariés, fédère 30 000 PME adhérentes (dont près de la moitié dans le BTP) et se déploie sur cinq sujets : achats, ventes, fidélisation, RH et alliance. Pour ce qui est de l’offre achats, la promesse demeure inchangée. « Les adhérents accèdent à une palette d’accords-cadres à des conditions tarifaires proches de celles des grands groupes, Qantis agissant en centrale de référencement. Ils viennent chercher de l’économie et surtout du gain de temps », indique Gaëtan de Sainte-Marie. Avec 200 accords-cadres, Qantis a enregistré un volume d’achats de 200 millions d’euros en 2020, à peu près identique à celui de 2019.

Si la crise sanitaire n’a eu que peu d’impact sur l’activité du groupement, le fondateur de Qantis affirme qu’« elle a agi comme un accélérateur de transformation digitale ». La société a en effet investi l’an dernier dans les outils qu’elle met à disposition de ses adhérents pour leur permettre de gagner en visibilité et de mieux piloter leurs achats. « Qantis achats permet aux adhérents de trouver des fournisseurs référencés en fonction de leur besoin et de voir comment s’y rattacher », explique Gaëtan de Sainte-Marie, qui travaille également sur un outil permettant une meilleure mise à disposition des contrats-cadres.

Enfin, le sujet de la RSE est dernièrement remonté en tête des préoccupations des adhérents. « Lors du dernier copil de Qantis, que j’anime tous les trimestres et qui réunit les principaux dirigeants de PME adhérents, l’une des principales problématiques qui est remontée est celle de la RSE, confirme Gaëtan de Sainte-Marie, qui constate que ses adhérents « ont compris que la RSE pouvait être un véritable avantage client dans leurs offres. » Reste à définir comment donner corps à ces préoccupations qui concernent des sujets aussi variés que les flottes automobiles, les choix de matières ou encore les consommations énergétiques.

Publié le 09/03/2021 - Par Guillaume Trécan

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°300 - Janvier 2021

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play