Publicité

E-achat

Actualité

Publié le 08/05/2020 - Par La rédaction

Corcentric : Une levée de fonds de 80 millions de dollars pour soutenir le développement

Corcentric, qui a repris il y a tout juste un an l’éditeur de SI Achats Determine, vient d’annoncer une levée de fonds de 80 millions de dollars. Le groupe familial de Philadelphie accueille ainsi dans son capital le fonds new-yorkais Bregal Sagemount. La côte est se porte bien. Avis aux challengers installés en Californie. Objectif de ce mouvement : financer les développements quand la crise du Covid-19 sera oubliée…

Matt Clark, le président et COO de Corcentric était à Paris en janvier dernier pour un club clients de sa dernière acquisition, la plateforme source-to-pay Determine. Nous avions fait connaissance six mois plus tôt (voir LDA n°284 juillet-août 2019), Il devait revenir en juin à Paris pour les Performance Days organisés à Paris par les frenchies de Determine au Parc des Princes ! Et Doug, le père fondateur devait l’accompagner. Las ! La Covid-19 a fini par gagner l’Amérique après l’Europe. Entre temps, la mort dans l’âme les équipes de Determine ont dû renoncer à faire leur entrée sur le terrain le 18 juin. Partie remise… On veut voir et entendre !

Confidences confinées

Parce qu’en janvier, de notre conversation à bâtons rompus (mais micros fermés, pour la petite histoire...), nous avions retenu l’ambition de Matt Clark pour l’ensemble plateforme-services que le groupe s’est fixé de bâtir et de faire prospérer des deux côtés de l’Atlantique. Le président de Corcentric s’était montré intarissable sur la capacité de ses équipes à imaginer et mettre en œuvre de nouveaux développements (via son Lab animé par Julien Nadaud, le CTO), à fluidifier les échanges entre donneurs d’ordres et fournisseurs des commandes aux flux financiers, à accompagner avec ses équipes de consultants l’intégration de ces solutions au cœur des organisations de leurs clients. En vingt-quatre mois, Corcentric a aussi acquis et absorbé des équipes spécialisées, SourceOne (US) et NetSend (UIK). Il cherche d’ailleurs toujours d’autres opportunités en Europe…. Et puis, sans doute, Determine aurait fini par ne plus s’appeler que Corcentric. Mais chut… De tout cela nous ne savons encore rien. Il faudra attendre la fin de cette année ou le tout début de 2021 lors de ces Performance Days qui finiront bien par se tenir, et pas forcément en mode webinar préenregistré (comme récemment ici), et bien sûr, sans masques, espérons-le…

Matt Clark n’excluait pas à l’époque de faire appel à de nouveaux capitaux pour renforcer le groupe. Aujourd’hui, l’annonce est faîte. La société de capital-risque Bregal Sagemount (3,5 milliards de dollars de capital gérés) apporte 80 millions de dollars qui viendront soutenir à la fois l’innovation produits de l’ensemble qui se constitue, l’intégration de ses solutions et bien évidemment l’expansion internationale de la société. Corcentric voit passer près de 500 milliards de dollars de transaction par ses services avec près de 2 000 clients. Si la crise ne fragilise pas trop, ni en volume ni durablement, les échanges inter-entreprises, l’avenir pourrait donner raison aux équipes de Corcentrric qui croient plus que jamais pouvoir marier solutions techniques et services associés. Pas l’un sans l’autre. Histoire de marquer leurs différences avec d’autres acteurs du marché qui eux renforceraient plutôt leur vocation d’éditeurs, et seulement d’éditeurs. A suivre…



À propos de Bregal Sagemount

Bregal Sagemount est une société de capital privé qui gère 3,5 milliards de dollars d’engagement. La société a choisi d’intervenir dans des secteurs à forte croissance. Ses équipes investissent de 40 à 200 millions de dollars par transaction dans des secteurs ciblés, notamment les logiciels, les infrastructures numériques, les services de santé, les services aux entreprises et aux consommateurs, et les technologies financières / financements spécialisés.


Publié le 08/05/2020 - Par La rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play