Publicité

Publié le 02/03/2021 - Par Yann Le Coz

CHRONIQUE : INCLUSION, ENGAGEMENTS DE L’ENTREPRISE ET IMPACTS SUR SES ACHATS

Yann Le Coz, YLC Conseil. Yann Le Coz, YLC Conseil.

Nombreuses sont les grandes entreprises qui – en complément de leur obligation d’emploi de personnes en situation de handicap – communiquent leur engagement à faire plus en matière d’inclusion. Mais leurs directions achats considèrent-elles les impacts de ces engagements ?

Dans le cadre de leurs obligations et de leur politique RSE, les entreprises travaillent sur l’inclusion pour le volet social. Je constate une pluralité d’engagements de la part des entreprises sur le sujet du handicap : Manifeste du handicap, accord triennal avec la DIRECCTE, charte entreprise & handicap de l’OIT… Analysons l’impact de ces engagements sur la fonction achats de ces entreprises.


Manifeste du handicap

Le 13 Novembre 2019, une centaine d’entreprises signaient une charte d’engagement en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Les objectifs de cette démarche consistent notamment à s’engager sur des achats responsables auprès du secteur du handicap (Esat, EA et TIH). Parmi les dix engagements de ce manifeste, les N°8 et N°10 impliquent directement les organisations achats dans cette démarche d’achat responsable. Ils incitent les entreprises signataires au développement économique des EA, des Esat et des TIH en leur confiant des commandes de sous-traitance conformément à leurs exigences de qualité. Les signataires s’engagent aussi à intégrer des critères sociaux relatifs à l’inclusion dans les appels d’offres afin d’engager l’ensemble de leurs fournisseurs partenaires dans cette approche inclusive. Les organisations achats doivent non seulement connaitre ces engagements mais surtout les intégrer dans leur stratégie et processus achat.


Accord triennal avec la DIRECCTE

La signature d’un accord agréé avec la DIRECCTE engage également l’entreprise sur ses relations avec le secteur du handicap (Esat, EA et TIH). Il est demandé aux entreprises de suivre plusieurs indicateurs de performance tels que l’évolution du montant des achats confiés, le nombre de personnes détachées dans le cadre d’une prestation sur site, le nombre d’embauches issues d’un Esat ou EA, l’existence d’une politique d’achat responsable. Puisque l’accord agréé comprend des actions relatives à la sensibilisation et la communication, les modalités d’animation et de pilotage de la collaboration avec les EA/ESAT/TIH, il est clair que l’organisation achat est non seulement contributrice de ces actions mais doit aussi être leader en pilotant cette démarche d’achat responsable.


Charte entreprise & handicap de l’OIT

Le 8ème engagement « Collaboration » de la charte, incite les entreprises signataires à « promouvoir l’emploi des personnes en situation de handicap auprès des partenaires commerciaux ». Dans son guide, l’OIT promeut l’emploi des personnes handicapées dans la chaîne de valeurs des achats : élaborer une politique achat inclusive ; identifier les freins qui pourraient empêcher les Esat, EA et TIH de s’associer à la chaîne de valeur achat ; encourager les fournisseurs à acheter auprès ESAT, EA et TIH ; appliquer aux fournisseurs des critères d’évaluation pour l’inclusion des personnes handicapées.

Tous ces engagements impliquent la mise en œuvre d’une véritable démarche d’achat responsable, pérenne et créatrice de valeur sociale pour les entreprises engagées. La fonction achat y a un rôle majeur à jouer ! Votre performance achat est-elle bien en conformité avec ces engagements ?


yannlecoz@ylc-conseil.fr

www.ylc-consultant-achat.fr

Publié le 02/03/2021 - Par Yann Le Coz

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°300 - Janvier 2021

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play