Publicité

Actualité

Publié le 04/03/2005 - Par la rédaction

Acier : les industriels chinois acceptent la hausse des prix

L’industrie chinoise de l’acier a accepté, le 1er mars, la hausse de 71,5 % du prix du fer que lui proposaient deux de ses plus grands fournisseurs, revenant en cela sur les cris d’orfraie qu’elle avait poussés une semaine plus tôt.

C’est Baosteel, le plus gros producteur d’acier chinois, qui avait été chargé de la négociation au nom de l’Association chinoise du fer et de l’acier qui regroupe treize producteurs. Dans le camp d’en face se trouvaient le groupe minier brésilien CVRD et l’australien Rio Tinto. À ce propos, il reste encore aux industriels chinois à négocier un prix avec le troisième géant minier qu’est BHP Billiton. Quoi qu’il en soit, cet accord met fin à une année de négociations tendues marquée par la volonté des entreprises minières de profiter de la hausse des prix. Le japonais Nippon Steel était déjà parvenu à un accord avec CVRD et Rio Tinto la semaine précédente, annonçant la fin des hostilités. Il est à parier que les tensions vont certainement se reporter à présent sur la relation entre les producteurs d’acier et les acheteurs de matières premières. Il va y avoir du sport.

Publié le 04/03/2005 - Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°296 - Septembre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play