Publicité

Publié le 17/06/2019 - Par la rédaction

Trophées des achats 2019 : des acheteurs créatifs sur le podium

L’édition 2019 des trophées des achats n’a pas été avare en récompenses, avec sept directions achats qui repartent dotées d’une médaille pour des projets dont les mots-clefs sont innovation, RSE et pilotage de la performance fournisseurs et comme fil rouge une fonction achats pilote de projets pluridisciplinaires.

GHT somme littoral sud : Prix coup de cœur du jury, prix du public et Médaille d’or co-construction

Déjà primé lors des Trophées des Achats 2018, le GHT Somme Littoral Sud (10 hôpitaux, 500 millions d’euros d’achats et 850 procédures par an), revient en 2019 pour un véritable triomphe et repart avec trois prix : prix coup de cœur du jury, prix du public et médaille d’or co-construction. Le dynamisme et la bonne humeur de Magaly Tassery, directrice des achats du GHT et de son équipe ont encore frappé. Mais c’est surtout à l’exemplarité de leur démarche que ces acheteuses doivent leur succès : un parc d’automates de tests de biologie remis à niveau par un groupe pluridisciplinaire en douze mois, avec au bout du projet un meilleur service aux patients, de meilleures performances techniques et un gain de quatre millions d’euros sur un budget de 32 millions d’euros.

 

BPCE : médaille d’or

La direction des achats de la BPCE (56 000 fournisseurs, 4 milliards d’euros d’achats) repart avec la médaille d’or de l’organisation achats pour son concept de Hub2.3. Pour donner corps au concept de business partnering et fédérer une équipe achats qui a vu son nombre doubler après le rattachement des achats de Natixis et des achats informatiques, BPCE achats s’est transformée en organisateur d’événements thématique fédérant acheteurs , prescripteurs et experts (voir nos articles sur deux de ces événements dans la LDA n°271 et la LDA n°277). Douze événements de ce type ont déjà été organisés par les acheteurs, avec à chaque fois une cinquantaine de participants. Le prochain hub BPCE achats portera sur les délais de paiement, en septembre.

 

Patapin : médaille d’argent

Honneur au petit poucet de la soirée, Patapain (62,5 millions d’euros de chiffre d’affaires, 22 millions d’euros d’achats) et son directeur achats, Éric Sorget, qui est parvenu à passer de 75 % des déchets enfouis ou incinérer à 75 % de déchets revalorisés en dix ans. Pour obtenir ce résultat, ce directeur achats et son acheteur ont impliqué toute l’entreprise et jusqu’aux clients des restaurants et ils ont inclus dans le projet des ONG luttant contre le gaspillage alimentaire (To Good To Go, Secours populaire, Banque alimentaire). Partie d’un coût de gestion des déchets d’environ 100 000 euros par an (en constante augmentation), sa démarche a également permis d’économiser 200 000 euros en dix ans sur ce poste pour un investissement de 52 000 euros.

 

Clarins : médaille de bronze

La troisième place du podium des organisations achats revient à Clarins et ses 35 acheteurs qui ont mis en œuvre un dispositif d’open innovation baptisé « Le Cube by Clarins ». Cette méthode de partage de l’information sur les propositions d’innovation des fournisseurs et de gestion des projets innovants en cinq étapes a permis de former une vingtaine de collaborateurs de la direction des achats (sur 35), de lancer deux projets de co-innovation et d’améliorer l’attractivité du groupe vis-à-vis de la quinzaine de partenaires associés au sein de l’écosystème de ce Cube (parmi lesquels les groupes Publicis et Albéa, par exemple).

 

Korian : médaille d’argent co-construction

Le directeur des achats de Korian (700 millions d’euros d’achats), Arnaud Choulet repart avec la médaille d’argent dans la catégorie co-construction pour le travail qu’il a effectué sur la catégorie d’achats hautement complexe et en tension des travaux de rénovation. Afin de mener à bien son projet de modernisation des Ehpad, (parties communes, chambres et mobiliers) dans des délais raisonnables, avec un minimum de nuisances pour les pensionnaires et en introduisant des innovations, Arnaud Choulet a organisé un « hackathon », en invitant les fournisseurs de proximité à venir plancher sur des concepts de chambre en co-construction sur dix jours. Résultat : 150 chambres rénovées par an, un achat 100 % français et 2 500 euros d’économies sur le coût de rénovation par chambre.

 

RTE : médaille de bronze co-construction

Troisième sur le podium de la co-construction, le groupe RTE (1,7 milliard d’euros d’achats par an) et son directeur des achats, Gilles Etheimer ont su faire face à des problèmes de sécurité du travail sur les chantiers confiés à ses sous-traitants en réadaptant sa méthode d’évaluation des performances fournisseurs. Un mécanisme incitatif a notamment été introduit, consistant à réserver 10 % du marché total au plus performant des titulaires en matière de sécurité lors du premier anniversaire du contrat, puis encore dix autres pourcents lors du deuxième anniversaire. Devant ses résultats, cette méthode de gestion dynamique des parts de marché et d’objectivation des performances fournisseurs va être étendue à d’autres catégories d’achats.

 

Métro : prix des internautes

Dernier projet primé, par les internautes cette fois, celui de la direction des achats indirects du groupe Métro (400 millions d’euros d’achats indirects et 16 collaborateurs). Cette organisation a réussi sa mue en direction des achats internes et des services aux collaborateurs, tout en corrigeant son manque de notoriété en interne grâce notamment à un audacieux plan de communication fondé sur de courtes vidéos pédagogiques (exécutées par les acheteurs eux-mêmes au smartphone), mettant en scène ses membres et éclairant leur apport de valeur. Résultat, de nouveaux services apportés par l’équipe pour répondre aux besoins recueillis (via l’intégration de la conciergerie d’entreprise par exemple) et des gains sur des catégories d’achats importantes comme par exemple l’énergie (baisse de 20 % des consommations du groupe).

Publié le 17/06/2019 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play