Publicité

Conseil Réseau

Actualité

Publié le 16/05/2019 - Par la rédaction

Les 9e Rencontres de l'Adra : RSE, intérim, énergie, design thinking et massification au menu

Pour ses désormais traditionnelles Rencontres de l’Adra, l’Association des directeurs et responsables achats a tendu le micro, jeudi 16 juin, à six prestataires achats aux talents validés par ses adhérents.

Certains pensent que quand un fournisseur est bon il vaut mieux le garder pour soi et d’autres au contraire considèrent qu’on ne peut qu’être gagnant en l’aidant à prospérer. Les membres de l’Association des directeurs et responsables achats (Adra) ont opté pour cette seconde option et, en neuf années consécutives de « Rencontres Adra », ont invité plus d’une quarantaine de consultants à présenter leur activité selon le même principe qu’ils font « pitcher » des startup tous les mois de décembre depuis quatre ans (voir notre dernier article sur l’Adra’up dans le n°278). A l’occasion de la 9e édition des Rencontres Adra, jeudi 16 juin, six prestataires sont montés sur scène.

 

Buy Your Way parrainé par Christian Jouan (BIC)

Buy Your Way est le premier cabinet à se présenter, parrainé par le directeur des achats du groupe Bic, Christian Jouan. Ce cabinet fondé par David Roger a accompagné le groupe français dans la mise en œuvre de la loi sur le devoir de vigilance. Un sujet de mise en conformité sur lequel la direction juridique était initialement à la manœuvre et sur lequel les Achats se sont greffés dans un second temps dans une logique de gestion des risques. Le cabinet Buy Your Way a d’autres cordes à son arc, comme par exemple le travail sur le coût du cycle de vie des produits, un exercice d’évaluation compliqué qui s’appuie notamment sur des bases de données encore parcellaires. « D’ici quatre à cinq ans le marché devrait avoir plus de maturité sur ces sujets », promet David Roger.

Eleneo parrainé par Jean-Christophe Alvergne (Vivarte)

Pour le deuxième sujet, l’énergie, l’approche environnementale reste pertinente, mais l’expertise du cabinet Eleneo, introduit par le directeur des achats de Vivarte, Jean-Christophe Alvergne, porte plutôt sur la maîtrise des coûts. Ce cabinet dirigé par Pascal Hamamdjian gère 1,2 milliard d’euros d’achats d’énergie (essentiellement électricité et gaz naturel) pour le compte de ses clients sur environ 25 000 sites. Il s’appuie sur un outil maison pour gérer des données massives – notamment en ce qui concerne les consommations électriques – une « usine de données » complétée par des applications permettant au client de suivre ses informations. Le président d’Eleneo a réparti la valeur ajoutée qu’il apporte à ses clients en quatre domaines essentiels : définir le bon partage des risques entre son client et le ou les fournisseurs ; aider l’acheteur à gérer l’incertitude inhérente au marché et à relativiser des échecs ou des réussites pas toujours prévisibles ; aider à massifier ; et accompagner les enjeux développement durable.

Equity parrainé par Bruno Vanlauwe (Société générale)

Retour dans le sujet RSE avec groupe Equity, présentée par Bruno Vanlauwe responsable achats à la Société générale. Créée en 2015, cette société de portage commerciale « sécurisé et responsable » a traité pour le compte de ces clients 6,8 millions d’euros d’achats en 2018 pour un chiffre d’affaires de 750 000 euros. Groupe Equity se positionne en tiers de confiance, un maître d’œuvre qui gère la relation commerciale avec les prestataires du donneur d’ordres, jusqu’à prendre en charge leur paiement. En vertu de l’architecture contractuelle construite avec le cabinet Alain Bensoussan Avocats (Lexing), groupe Equity est détenteur d’un mandat de facturation pour le compte du client et en son nom et porte la responsabilité en cas de problème avec le prestataire. Une responsabilité qui l’a notamment incité à développer la pratique de la médiation.

Loxagone parrainé par Martin de Neuville (Groupe P&V Centerparcs)

Changement de décor avec la société Loxagone présentée par Martin de Neuville, qu’elle a accompagné dans la création de sa plateforme de référencement Curchase, dédiée aux acheteurs du secteur hôtellerie et restauration. En complément de ses activités rémunérées en régie, l’ESN Loxagone a développé une offre au forfait à partir d’une méthodologie en mode agile de design thinking (ou Design Sprint) pour accompagner la réalisation d’applications, software et solutions web. Cette méthodologie qui promet des développements plus courts et moins coûteux est portée en son sein par un studio d’UX Design qui joue un rôle d’architecte de projet.

Staffmatch parrainé par Coline Pont (Accor)

Parrainée par la directrice des achats Europe du Sud du groupe Accor, Coline Pont, l’agence d’interim digitale Staffmatch a, comme groupe Equity, été fondée en 2015 et affiche des taux de croissance impressionnant avec 25 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 contre 13 millions d’euros en 2017 et 48 millions d’euros espérés pour 2019. Entreprise digitale, elle fournit à ses clients un outil et une application de planification, de commande et de suivi des missions et aux intérimaires une application qui leur permet de gérer en ligne toutes leurs démarches administratives. Ce qui n’empêche pas Staffmatch d’avoir également misé sur une présence physique sur le terrain avec déjà plus d’une dizaine d’agences ouvertes en France, au contact des bassins d’emploi. Cerise sur le gâteau, elle offre à ses clients (Accor, Carrefour, Marriott, Chanel, Potel et Chabot…) un support 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Syneha parrainé par Jean-Claude Descalzo (Soparin)

Encore une jeune société pour finir, mais avec à sa tête un professionnel achats aguerri, Pascal Ménage, qui a créé la centrale de référencement Syneha après une longue carrière dans le conseil achats, notamment avec la société PMHA. Savencia, groupe Roullier, Orangina Suntory France, Marie Brizard, Ales groupe, Newell, Biscuiterie Saint-Michel, Laiterie de Saint-Denis de l’Hôtel sont les adhérents de cette centrale qui leur propose de renforcer leurs volumes d’achats et e met à leur disposition des ressources expertes sur différentes catégories non stratégiques telles que l’énergie, les flottes automobiles, le transport ou encore l’intérim. Le principe de Syneha : obtenir un consensus de ses adhérents pour faire front commun vis-à-vis des fournisseurs. Son business modèle repose sur une facturation aux fournisseurs, les adhérents ne s’acquittant que d’une cotisation « symbolique ».

Publié le 16/05/2019 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°282 - Mai 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play