Publicité

E-achat

Actualité

Publié le 12/04/2019 - Par la rédaction

Ivalua Now Paris : la route pour devenir leader est tracée

L’éditeur qui a réuni ses clients et prospects à Paris du 9 au 12 avril a pour objectif de presque quintupler son chiffre d’affaires en cinq ans. Pour cela il devrait recruter 150 nouveaux collaborateurs cette année et ouvrir encore de nouveaux bureaux. Il affine également sa solution pour la rendre plus rapide à déployer, plus ergonomique et plus puissante grâce à l’IA.

Avec un objectif fixé à 500 millions de dollars de revenus en 2023 pour 115 millions de dollars attendus pour l’exercice 2019, l’équation de la croissance pour Ivalua se résume à deux adjectifs : vite et grand. C’est en tout cas la recette qu’applique David Khuat-Duy, le président et fondateur de l’éditeur de la suite source-to-pay, depuis la création de la société il y a presque vingt ans et à plus forte raison depuis sa dernière levée de fonds de 70 millions de dollars en 2017 auprès de la société d’investissement KKR. Ivalua ne pesait alors que 32 millions d’euros de chiffre d’affaires (exercice 2016). « Nous pouvons clairement devenir le leader sur le marché mais cela va prendre un peu de temps », assure David Khuat-Duy qui se fixe pour cela un horizon de cinq à dix ans.

 

Croissance rapide mais contrôlée

Déclinées en axes stratégiques, devant une centaine de clients français et européens réunis du 9 au 11 avril à l’auditorium du Louvre par le président fondateur d’Ivalua, David Khuat-Duy, cette marche forcée pour gagner une position parmi les leaders mondiaux impose plusieurs exigences. La plus fondamentale étant de « continuer à avancer au rythme d’une croissance rapide mais profitable ». « Nous voulons nous assurer que nous gardons sous contrôle tous les projets que nous développons chez nos clients », ajoute David Khuat-Duy.

Le patron d’Ivalua n’a d’ailleurs pas manqué d’affirmer sa fierté d’avoir su conserver 98 % de ses clients d’une année sur l’autre. Il peut aussi s’enorgueillir d’en séduire de nouveaux, notamment parmi les plus récents, Capgemini, Orpea, Strabag, Ericsson, Saab, ou encore BNP Paribas.

Pour avancer plus vite, à la fois dans la conquête et dans le déploiement, Ivalua réaffirme sa stratégie d’appui sur un écosystème de partenaires consultants intégrateurs revendeurs, actuellement au nombre d’une trentaine de cabinets, certains à l’empreinte globale comme Accenture, Capgemini, PWC, ou encore KPMG, d’autres plus locaux mais néanmoins susceptibles d’être encouragés par Ivalua dans leur développement international, comme Axys Consultant ou encore Bengs, qui ont ouvert dernièrement des bureaux aux Etats-Unis. « C’est quelque chose de très important pour nous, insiste David Khuat-Duy, notre croissance se fait avec cet écosystème. »

 

60 % de croissance en Amérique du Nord

Une autre exigence de son plan de croissance consiste à parfaire l’empreinte globale de la société. Elle dispose aujourd’hui de quinze bureaux sur la planète, dont deux centres névralgiques, en Californie d’une part et en France, d’autre part, à Orsay. Elle a ouvert son dernier bureau en Australie et pourrait en ouvrir bientôt un autre au Japon. Sa zone de plus forte croissance demeure l’Amérique du Nord, avec 60 % de croissance aux Etats-Unis et au Canada où Ivalua réalise 55 % de son chiffre d’affaires. En Europe, la France, les pays nordiques montrent une bonne dynamique, tandis que l’Allemagne et le Royaume-Uni tardent encore à décoller. Autre zone de croissance importante le Moyen Orient, où Ivalua vient par exemple de signer avec l’opérateur télécom quatari Ooredoo.

Reste les équipes dont l’augmentation constante ne laisse pas d’impressionner avec 450 collaborateurs aujourd’hui, chiffre qui devrait passer à 600 à la fin de l’année. Un investissement qui porte sur la force commerciale de l’entreprise, mais aussi ses équipes de R&D – 73 personnes aujourd’hui – en croissance de 100 % depuis l’an dernier et 110 à la fin 2019.

 

Cross catalogue et achats directs

Du côté de la solution Ivalua Buyer, la nouvelle version 162 réserve un redesign complet de l’expérience utilisateur et est marquée par une recherche d’approfondissement dans certains modules. C’est le cas en particulier dans la partie procurement dans laquelle une nouvelle solution Search360 a été introduite. Présentée avec Manutan qui s’est impliqué dans la phase pilote de l’outil. Cette solution de Cross-catalogue permet d’avoir accès à différents catalogues hébergés et externes. Sujet d’une récente table-ronde avec les témoignages de Bouygues Immobilier et Valeo, les modules dédiés aux achats directs sont également renforcés avec au menu une gestion plus fine du catégorie management, du collaboratif, l’établissement de scénarii, ou encore du target costing. Les améliorations de cette nouvelle « release » ont également porté sur l’outil d’assistance virtuel, IVA, qui bénéficie d’un nouveau design.

Pour la suite, Ivalua promet de nouvelles possibilités de dégager de la valeur grâce à plus d’intelligence artificielle introduite dans sa solution. L’idée centrale étant d’apporter plus d’informations à l’appui de la prise de décision. « Nous voulons que vous ayez plus de visibilité sur vos business et vos données », synthétise David Khuat-Duy, qui promet en particulier des outils au service de l’analyse prédictive des dépenses et des possibilités d’être guidé dans ses choix de sourcing. Montée des enjeux RSE et réglementaires oblige, la gestion des risques et de la conformité est un autre sujet clef pour les développements à venir.

Mais c’est surtout sur le développement de solutions packagées adaptées à différents secteurs d’activité que le fondateur d’Ivalua a insisté. « Des solutions industrialisées pour que vous puissiez démarrer vite si vous le souhaitez », précise David Khuat-Duy. Sur ce point, en effet sa stratégie est parfaitement en symbiose avec les attentes d’agilité des directions achats. La vitesse d’exécution doit faire la différence.

 

(Lire la suite de cet article dans La Lettre des Achats n°282)

Publié le 12/04/2019 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play