Publicité

Publié le 21/01/2019 - Par la rédaction

Determine Segeco : l’agilité, ce sont les clients (internes) qui en parlent le mieux

L’éditeur Determine a réuni quelques clients et prospects à Paris avec son partenaire intégrateur Segeco pour disserter de la notion d’agilité… dans le déploiement d’un SI achats, mais aussi dans le fonctionnement d’un service achats.

Pour Mederic Lemaire, directeur services professionnels de Determine, quand on parle « agile » il convient de bien différencier « approche agile » et « méthode agile ». « La méthode agile est principalement mise en œuvre en RetD : on a une date de livraison du projet, un budget, mais aucune certitude sur ce que l’on va obtenir. Si nous appliquions cette méthode avec nos clients ils risqueraient d’être déçus par le résultat », relève-t-il. C’est donc plutôt une approche agile que l’éditeur, qui revendique un chiffre d’affaires entre 30 et 32 millions d’euros applique désormais pour implémenter sa solution.

Une méthode appliquée chez certains de ses nouveaux clients avec pour résultat des délais de déploiement records, combinés à l’atteinte des objectifs fixés en termes d’adhésion des utilisateurs. Le gestionnaire de résidences pour seniors Domitys a ainsi déployé la solution de Determine en quatre mois et la Web Agency SQLI l’a fait de son côté deux semaines avant le terme initialement fixé.

De la méthode agile, Determine a conservé le principe des « sprints » et des « releases » successives, avec en plus une logique de boucles : une fois l’outil implémenté, le cycle recommence avec les retours d’expérience des clients. De fait, la feuille de route innovation de Determine est désormais à 80 % guidée par les demandes des clients, également consultés dans le cadre de groupes d’utilisateurs dont les critiques constructives font progresser l’outil. Parmi les nouveaux venus qu’ils ont accueilli en 2018 citons Boulanger, Arkema, Vetoquinol, TSH ou encore OVH.

 

Evoluer en continu

Parmi ses clients fidèles des « users groups », la directrice des achats de RCI Banque, Nativité Navarro Lacombe, est venue témoigner de leur intérêt : « nous faisons régulièrement évoluer, notre outil Determine. La fonction achats évolue beaucoup, il faut que l’outil suive », a-t-elle rappelé.

Elle aussi fonctionne selon le principe de clubs utilisateurs, en interne, avec ses prescripteurs. Elle en a mis en place plusieurs depuis son arrivée à la tête de la direction des achats en 2017, comme par exemple un club des assistantes qui permet de résoudre d’éventuels problèmes et d’approfondir la compréhension des besoins. Elles testent des fournisseurs, ont connaissance en avant-première d’innovations, de catalogues… « l’idée étant qu’elles deviennent des ambassadeurs de nos solutions », précise Nativité Navarro Lacombe.

Dans le prolongement de cette notion de services aux clients internes, elle a mis à leur disposition sur l’intranet des cahiers des charges pré-documentés par familles d’achat, ou encore un chatbot. « Nous voulons donner un maximum d’outils et d’informations aux utilisateurs pour que tout paraisse simple », explique la directrice des achats. Si elle refuse de se parer elle-même du qualificatif d’agile, elle produit tout de même ces efforts pour le mériter : « pour moi l’agilité c’est d’abord le facteur humain il faut que ce soit le ressenti des clients internes et des fournisseurs. » Parmi les quatre centres de services partagés que les Achats ont contribué à mettre en place dernièrement, un l’a d’ailleurs été en mode agile, en moins de six mois.

Publié le 21/01/2019 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°283 - Juin 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play