Publicité

Livres

Actualité

Publié le 05/06/2021 - Par La rédaction

Un livre : passer de la réduction des déchets à la création de valeur !

C’est le deuxième coup de cœur de la saison ! N’en jetez plus, c’est le cas de le dire : voici un ouvrage collectif que tous les acheteurs spécialistes RSE ou pas devraient lire. « Economie circulaire : de la réduction des déchets à la création de valeur » a pour ambition d’éclairer tous les enjeux d’un monde qui doit désormais penser en termes de récupération de ses ressources. Nos poubelles seront nos prochaines réserves de matières premières ou de matière grise…

C’est un collectif d’auteurs, une vingtaine, environnementalistes, urbanistes et spécialistes des sciences de gestion, emmené par Karen Delchet-Cochet, elle-même enseignant-chercheur en RSE et stratégie à l’ISC Paris (et titulaire d’un doctorat de l’École des Mines de Saint-Étienne) qui alimente cet ouvrage conçu en trois parties : les enjeux de l’économie circulaire, des outils et des démarches, quelques secteurs d’activité à titre d’exemples (la construction, le textile, les emballage, le jouet, etc.). C’est un ouvrage très complet, très technique qui manipule des concepts mais qui propose aussi un parcours de lecture très didactique avec des développements pouvant intéresser autant des organisations publiques que des entreprises.

Des enjeux bien identifiés

Dès les premières lignes, ce constat qui définit la nécessité de ce livre : « Chaque individu (ici un Européen) consomme une quantité croissante de matières premières (14 tonnes par habitant en Europe), et génère un volume croissant de déchets (5 tonnes par habitant en Europe). Ces produits, ressources et déchets pourraient à l’inverse être réparés, réutilisés ou recyclés. C’est le principe de l’économie circulaire. ». Plus près de nous, « la loi française n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et l’économie circulaire, dite loi AGEC, et qui fait écho au paquet économie circulaire adopté par le parlement européen en décembre 2017, constitue la dernière étape de l’inscription à l’agenda public de ce concept. ». Les enjeux sont identifiés, le cadre légal existe désormais qui oblige mais mieux encore, affaire sans doute de générations, nos contemporains sont convaincus de devoir agir.

Des écosystèmes à créer

Il reste tout de même beaucoup à organiser. Ainsi ce nouvel extrait : « la fragilité de certaines filières constitue un [..] obstacle. Le gouvernement français vise ainsi un recyclage à 100 % des plastiques en 2025. Objectif louable, puisque 28 % des plastiques seulement sont actuellement valorisés en Europe (dont 14 % recyclés) contre 40 % qui finissent en décharge et 32 % dans la nature selon une étude récente de la FEM (2016). [..] Le tissu industriel est encore faible dans ce domaine. Hormis pour les ferrailles, le papier, l’aluminium ou les métaux précieux qui sont des filières aujourd’hui matures, les autres filières sont principalement constituées de PME opérant sur des marchés de niche, dotées de compétences et de ressources limitées pour accéder à des débouchés industriels de qualité. De leur côté, les grands industriels du déchet commencent seulement à développer des activités de recyclage… ». La création d’écosystèmes est un passage obligé. Puissent les entreprises – avec leur organisations Achats – s’emparer de ce sujet. Ce livre peut y aider.


Economie circulaire : de la réduction des déchets à la création de valeur, ouvrage collectif dirigé par Karen Delchet-Cochet, ISTE Editions

Communiqué de presse Iste Editions

Le sommaire de "Economie circulaire : de la réduction des déchets à la création de valeur."

Publié le 05/06/2021 - Par La rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°300 - Janvier 2021

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play