Publicité

Publié le 16/02/2021 - Par Guillaume Trécan

Pixid continue son expansion en Europe et multiplie les partenariats technologiques

Etienne Colella, Président de Pixid Etienne Colella, Président de Pixid

L’éditeur d’une solution Saas de gestion de l’intérim continue son expansion européenne en rachetant un de ses pairs en Belgique. La société multiplie en parallèle les partenariats technologiques pour enrichir sa solution.

Pixid a démarré 2021 sur la même logique d’expansion que 2020, en annonçant coup sur coup le rachat de la société Connecting Expertise (décembre 2020) et fin janvier la signature d’un partenariat avec Beeple, une solution de gestion des plannings de ressources permettant d’automatiser les commandes en fonction de l’évolution des besoins. Ces annonces sont la suite logique de précédentes acquisitions, Carerix en Hollande en 2018, après The Internet Corporation en 2017 au Royaume Uni et de deux autres partenariats conclus en 2020 : Cleverconnect et son outil d’entretien vidéo différé Visiotalent et Broadbean pour la multidiffusion d’annonces.

La croissance est repartie en janvier

« En 2020 et 2021, nous prévoyons de réaliser 40 % de notre chiffre d’affaires en dehors de France », indique le président de Pixid, Etienne Colella qui reste confiant dans son marché malgré la crise. « La croissance moyenne de Pixid sur cinq ans, jusqu’en 2021, sera d’à peu près 20 %. En 2019, nous avons enregistré un chiffre d’affaires de 27 millions d’euros. Évidemment, en 2020 la courbe est plutôt plate, avec une crise majeure à partir d’avril, mais nous avons retrouvé des volumes équivalents à l’année précédente dès septembre. Nous enregistrons une croissance de 5 à 6 % en janvier 2021 par rapport à janvier 2020, qui était déjà supérieur à janvier 2019 », se réjouit-il.

Le patron de Pixid attribue notamment cette bonne tenue de son activité au fait que sa plateforme de VMS (Vendor Management System) est très utilisée dans des secteurs restés dynamiques comme la logistique, la pharmacie, la distribution et l’alimentaire, à l’inverse d’autres secteurs comme la restauration, l’hôtellerie ou les voyages, où Pixid est historiquement moins présent.

L’enrichissement de la solution Pixid via des partenariats technologiques vise aussi à doter les utilisateurs d’outils adaptés à la situation. « Nous cherchons des partenaires extérieurs pour apporter des fonctionnalités complémentaires à nos utilisateurs, avec VisioTalent, par exemple, c’est l’utilisation de la vidéo dans le recrutement. Cela fait partie des outils que le marché demande en raison, entre autres, de la crise sanitaire et du confinement », constate le président de Pixid, qui reste attentif à d’autres opportunités de partenariats dans le domaine des technologies de matching, de parsing et les solutions d’évaluation des missions.

Pour ce qui est de la plateforme de Connecting Expertise, aucune intégration technologique poussée n’est prévue. « Quand nous nous développons par acquisition nous cherchons à garder ce qui fait la force des sociétés dans leur sphère géographique », commente Etienne Colella, qui envisage tout de même de connecter entre elles les solutions : « si demain nous voulons faire bénéficier un utilisateur Connecting Expertise de la solution ATS de Carerix, nous allons les connecter avec une API. »

Évolution de l’équipe de direction

Etienne Colella espère en revanche intégrer le plus possible les collaborateurs de la société belge nouvellement acquise. « Les managers clés rejoignent l’équipe de management du groupe. Nous leur laissons beaucoup d’autonomie pour qu’ils continuent à faire ce qu’ils savent bien faire et nous leur proposons de les aider sur des sujets sur lesquels nous avons plus de moyens, comme les infrastructures techniques, la sécurité, le marketing. En les intégrant nous favorisons des échanges et ils commencent à travailler avec leurs pairs dans d’autres pays », explique Etienne Colella qui a fait évoluer la structure de management de Pixid sous l’effet des opérations de croissance externe. « Nous avons depuis 2019 un comité de direction composé de moi-même et trois personnes : Reinald Snik, le patron commerce et marketing au niveau du groupe est le CEO de la Hollande, Marc Mouttet, le patron des opérations, avec qui j’ai démarré Pixid en 2004, et Charles-Henri Bernard, le directeur financier qui nous a rejoints en France en 2016 », indique le président de Pixid, qui résume : « nous sommes pratiquement 200 aujourd’hui contre 80 fin 2015 lorsque nous avons fait le LBO. »

Le groupe est donc paré pour répondre aux besoins de ses clients qu’Etienne Colella anticipe important en 2021 : « Dans des environnements d’incertitude, la flexibilité est un élément clé pour toute entreprise. Les entreprises devront donc continuer à faire appel à des sociétés d’intérim et il faut pour cela des outils et des plateformes comme les nôtres pour augmenter les canaux de recrutement tout en appliquant les stratégies achats. »

Communiqué de presse Pixid

Publié le 16/02/2021 - Par Guillaume Trécan

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°300 - Janvier 2021

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play