Publicité
La Lettre des Achats - Juillet-Août 2005 N°130
Juillet-Août 2005

Marchés

Dossier

Voyages d'affaires : Embarquement immédiat pour les achats

Points-clés

Les cinq points-clés

Article

Voyages d'affaires : Embarquement immédiat pour les achats

Voyages d'affaires
Un marché de moins en moins concurrentiel

SBT et ERT
Vers une intégration des réservations et des notes de frais

Achats de voyages
Les acheteurs prennent la main

Cegelec
Mieux connaître les besoins pour mieux négocier

Témoignages

Philippe Malécot, Directeur des achats marketing et services généraux, Altadis
« Pour 2005, l'objectif est de ne pas augmenter les prix »

Julie Fouard, Responsable des achats marchés, KeyMRO
« Mutualiser les appels d'offres et les solutions »

Frédéric Lourdin, Acheteur chargé des voyages, Fournier Pharma
« Optimiser les voyages implique de meilleures négociations »

Étienne Broquet, Directeur des achats & Jean-Pierre Drioux, Responsable des projets et études, Axa France
« Agir en amont sur l'expression des besoins »

Par la rédaction

SBT et ERT

Vers une intégration des réservations et des notes de frais

SBT (self booking tool) et ERT (expense reporting tool, c'est-à-dire logiciel de gestion des notes de frais) font incontestablement leur apparition et leur évolution va en faveur d'une intégration commune. Tel est le bilan de l'Acte (Association of Corporate Travel Executives) qui a récemment conduit un sondage sur les nouvelles solutions optimisant l'achat de voyages auprès de quinze entreprises et de huit fournisseurs. Les SBT constituent une priorité très importante pour 69 % des entreprises du panel et les ERT pour 33 % ; cependant, la priorité majeure demeure le contrôle des coûts. Les contraintes freinant l'utilisation de ces solutions restent liées au budget pour 36 %, à l'engagement du management (20 %) et au taux d'adoption (15 %).
53,3 % des sociétés ont déjà mis en place un système de réservation en ligne, avec un taux d'adoption très variable. Celles qui n'ont pas encore adopté de SBT, mais planifient de le faire, préféreraient à 60 % s'orienter vers un outil SBT-ERT. Pour le moment, la solution de gestion de notes de frais semble avoir plus de succès que les SBT : 73,3 % des entreprises y ont recours mais seules 25 % d'entre elles l'ont intégrée avec un SBT. Et lorsqu'un lancement d'ERT est planifié, 62,5 % des répondants souhaiteraient s'orienter vers une solution intégrée. La vision des huit fournisseurs sondés diverge puisque tous affirment que leurs systèmes sont intégrés. À l'inverse des entreprises, l'intégration reste pour eux primordiale devant le contrôle des coûts.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play