Publicité
La Lettre des Achats - Octobre 2018 N°275
Octobre 2018

Secteur Public

Reportage

Resah
Une plateforme de passation de marché collaborative

Par Cécile Bontron

Resah

Une plateforme de passation de marché collaborative

Le Resah crée nouvelle plateforme de passation des marchés qui s’adapte aux différents niveaux territoriaux recommandés par la DGOS. Premiers marchés engagés : les médicaments en monopole.

Le groupement d’intérêt public Resah, acteur national de l’achat hospitalier, vient d’inaugurer un nouvel outil de mutualisation des achats hospitaliers, une plateforme collaborative de passation de marché, www.achat-hopital.com. Les 600 adhérents du réseau vont pouvoir accéder à des marchés dématérialisés selon des accords-cadres, des procédures négociées sans mise en concurrence ou selon le système d’acquisition dynamique. Les marchés seront lancés par le Resah, ou sur demande des établissements. « Le «à la demande» est destiné aux sujets locaux comme les dispositifs implantables, explique Lorie Pantani, chef de projet au Resah. Nous réalisons un marché spécifique. »
La plateforme s’adapte ainsi aux différents niveaux de territoires recommandés par la DGOS (Direction générale de l’offre de soin). Au niveau national, le Resah a établi un calendrier des sujets à traiter en commençant par les produits médicaux puis les services généraux, le bâtiment, les systèmes d’information, et l’hôtellerie.

Réservée aux adhérents


La centrale propose aux établissements volontaires de participer à la construction du dossier de consultation et de la plateforme. « Quand la plateforme du marché est créée et ouverte, nous recueillons les intérêts des établissements pour construire des groupes d’établissements cohérents avec des besoins similaires », décrit Lorie Pantani. La plateforme est uniquement ouverte aux adhérents du Resah. Le réseau utilise donc tous les canaux dont il dispose pour communiquer sur ces marchés mutualisés dématérialisés : newsletter, espace adhérent, feuille de route collaborative pour chaque sujet. Il prévoit par la suite de réaliser un suivi des marchés à travers l’évaluation de la satisfaction des adhérents, en suivant la performance des contrats et en appuyant les plans de progrès. La plateforme a ouvert ses premiers marchés en juillet sur les médicaments en monopole.
Au niveau régional, le Resah travaille sur un projet pilote avec la région Normandie, soutenu par l’Agence régionale de santé de Normandie pour organiser la mutualisation au niveau régional et tester un procédé qui pourra être reproduit dans les autres régions. « Cela pourra peut-être être l’aide à la constitution d’un groupement régional ou la création d’une démarche conjointe Resah et acteur régional », témoigne Lorie Pantini. Plusieurs sujets de niveau régional sont en réflexion notamment les dispositifs médicaux, les fluides médicaux ou les médicaments. « Nous travaillons sur un mélange d’outils, de méthode et de process », explique Lorie Pantani. Le projet devrait permettre d’ancrer la plateforme au niveau régional et de l’optimiser sur les trois niveaux territoriaux.

Par Cécile Bontron

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play