Publicité
La Lettre des Achats - Juillet - Août 2016 N°251
Juillet - Août 2016

Tendances

Événements

Universités des Achats
Dirigeants d’entreprise et Achats : encore du travail

Trophées des Achats
Honneur aux acheteurs qui décloisonnent

Assises des délais de paiement
La révolution des délais de paiement n’a pas (encore) eu lieu

INPI
Un speed dating au cœur de l’innovation

Salon des maires
Plus de liberté pour les acheteurs publics

Par Guillaume Trécan

INPI

Un speed dating au cœur de l’innovation

Le service achats responsables de l’INPI a profité de sa deuxième convention fournisseurs pour signer la charte de la Médiation et présenter 16 PME innovantes à ses principaux prescripteurs ainsi qu’à des représentants de l’Ugap et de la direction des achats de l’Etat.

Accompagnant les entreprises dans la gestion de leur propriété intellectuelle, l’INPI est bien souvent le témoin numéro un de la naissance des entreprises innovantes en France. « Nous sommes un formidable observatoire du monde de l’innovation », a ainsi rappelé le directeur général de l’établissement, Yves Lapierre lors de la convention fournisseurs du 3 juin à laquelle étaient conviées une centaine d’entreprises. « Le cœur de cette journée consiste à vous rencontrer pour comprendre comment vous vendez et vous faire comprendre comment nous achetons », expliquait pour sa part Franck Barrailler, le directeur du service achats responsables, pour qui la position de l’INPI au cœur de l’écosystème de l’innovation représente une opportunité d’apporter de la valeur ajoutée à ses prescripteurs internes en les orientant vers des solutions de pointe. C’est pour cela qu’il a donné à sa deuxième convention fournisseurs la forme d’un speed-dating de PME et start-ups innovantes.
Mais, avec un volume d’achats annuel d’une quarantaine de millions d’euros, le levier de croissance que l’INPI est susceptible d’offrir à ces jeunes entreprises resterait limité si le service achats responsables gardait pour lui seul sa connaissance des fournisseurs innovants. C’est pourquoi, outre les grands prescripteurs de l’établissement, les seize entrepreneurs invités à présenter leurs solutions ont eu l’occasion de le faire auprès de représentants de l’Ugap et de la direction des achats de l’Etat.

Une aide au sourcing pour l’Ugap


Afin de prolonger cette démarche, Franck Barrailler travaille actuellement avec l’Ugap à un projet visant à accompagner la centrale d’achats publics dans le référencement d’entreprises innovantes. Au-delà d’un accompagnement au sourcing, l’idée étant, comme l’explique le responsable du service achats responsables de l’INPI, de « sécuriser la démarche de sourcing d’entreprises innovantes de l’Ugap », en lui garantissant que les entreprises qu’elle référence proposent bien des solutions exclusives.
Autre invité de marque de cette convention fournisseurs, le directeur général de la Médiation des relations interentreprises, Nicolas Mohr, venu entériner la signature par Yves Lapierre de la Charte des relations fournisseurs responsables. Une signature qui intervient à l’initiative de Franck Barrailler et qui s’inscrit dans la suite logique du partenariat conclu en 2015 entre l’INPI et la Médiation pour mettre en commun leur force dans l’accompagnement des entreprises innovantes (voir l’interview d’Yves Lapierre dans La Lettre des Achats n°247). Rien de plus logique d’ailleurs à ce que l’INPI devienne signataire de la Charte, elle qui vient de rebaptiser son service achats en services des achats responsables.
Pour l’INPI, l’importance des Achats dépasse largement la logique des chiffres. « Avec près de 40 millions d’euros par an, nous ne sommes pas un gros donneur d’ordres, reconnaît Yves Lapierre. Mais il est intéressant de mettre en perspective cette somme avec d’autres dépenses. C’est l’équivalent de notre masse salariale et c’est l’équivalent du coût de l’accompagnement des entreprises dans la gestion de leur propriété intellectuelle, à travers les bourses qui leurs sont versées et les formations que nous proposons ».
16 start-ups à découvrir
Early Metrics : cette agence de notation de startups qui présente plus de 600 jeunes pousses dans son portefeuille se propose de travailler avec les directions achats pour les aider dans la détection des entreprises innovantes

IP Label : outil de mesure de l’expérience utilisateurs sur les services numériques

Kwalys : logiciel de mesure de la satisfaction des relations client

Openagenda : gestionnaire de bases de données événementielles assurant la diffusion et le partage à grande échelle de ces informations

Cyberwatch : logiciel de détection des vulnérabilités des SI

eLamp.fr : réseau collaboratif permettant la mise en relation de salariés d’une même entreprise à partir d’une cartographie des compétences et des talents disponibles

Dawex : solution d’échange et de monétisation des données facilitant les transactions entre producteurs et acquéreurs de données

Pitchy :
solution de création de vidéos « cinq à dix fois moins chères que le marché »

Multiposting : outil de multidiffusion des offres d’emploi (racheté par SAP en 2015)

Pradeo : solution de sécurisation des applis mobiles

Glowbl : solution de travail collaboratif en ligne enrichie du profil des participants

Schoolab : formation des parties-prenantes de projets d’innovation impliquant des étudiants et startupers

Tixeo : éditeur d’une solution de visioconférence

interStis : outil en ligne de travail collaboratif simplifié

People doc :
outil de dématérialisation des documents RH et de digitalisation des procédures RH

Partenering Robotics : robot de traitement de la qualité de l’air intérieur

Par Guillaume Trécan

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play