Publicité
La Lettre des Achats - Février 2005 N°125
Février 2005

Management

Dossier

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Les articles

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Normes environnementales et écolabels
L'essor des notations

Union européenne
L'industrie passe au vert

France
Des contraintes environnementales pour les entreprises

Développement social
Vers des achats plus éthiques

Mairie d'Angers
Des achats éco-responsables

International
L'âge d'or de l'environnement

La CDAF à l'étude
Un référentiel pour le développement durable

Déchets industriels
Les trois catégories

Traitement des déchets
Un marché en forte progression

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Facture
Au coeur de la relation commerciale

Europe
Les barrières légales sont tombées

EDI
Une alternative pour le zéro papier

GE Factorance
A l'avant-poste de la dématérialisation

Témoignages

Zeev Flath Consultant associé, 2C Management
« La maîtrise des risques n'a pas de prix »

Jacques Barrailler Directeur des achats groupe, Alcan
« Intégrer l'environnement dès la conception du produit »

Frédéric André Responsable des achats et de l'environnement, Delipapier
« Une majorité de nos fournisseurs est certifiée ISO 14001 »

Vincent Roubertie Chef du département achats, Cogema Logistics
« Nous mettons en place une cartographie des risques »

Jean-Michel Coulon Directeur des achats, Michelin
« Protéger l'industrie de la gomme naturelle »

Frédéric Baverez Directeur réduction des coûts et achats, Suez
« Prendre en compte le coût total d'usage des produits »

Dirk Boon Coordinateur environnement, Volvo 3P et Jean-Marc Lanne Secrétaire général des achats, Volvo 3P
« Anticiper en permanence la législation environnementale »

Ludo Graulus IT manager, VCST Belgique
« Des factures dématérialisées à l'échelle européenne »

Philippe Vandel Directeur des ventes e-services, Guilbert – Office Dépôt
« La dématérialisation fiscale est un gain pour nos clients »

Florent Boyeldieu Responsable des achats, MTK
« Plusieurs clients nous demandent la dématérialisation en EDI »

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Points-clés

Dématérialisation
Les dix points-clés

Interviews

Jean-Paul Laude - Secrétaire général des achats, Crédit Lyonnais
« L'intégration de nouveaux fournisseurs est facilitée »

Alexandre Scheer - Responsable du contrôle de gestion et des SI achats groupe, Galeries Lafayette
« 60 millions d’euros d’achats sont dématérialisés »

Jean-René Laplace - Responsable du département e-business, Total
« Nous avons dû prolonger la phase pilote »

Par la rédaction

La CDAF à l'étude

Un référentiel pour le développement durable

Sous le parrainage de la CDAF, une commission d'études, composée de dix responsables des achats représentant AGF, Capgemini, le Groupe Caisse d'Épargne, Total, PPR Buyco, Seb, ExxonMobil/Esso, La Poste, Solvay, la RATP, a analysé le couple achats et développement durable. Leur réflexion commune les a conduits  à élaborer un référentiel structurant la mise en œuvre du développement durable aux achats. Ce dernier propose une démarche systémique, progressive et continue qui suit les étapes de l'acte d'achat.
En amont, l'entreprise doit déclarer sa  politique d'achat à ses fournisseurs, pour que ceux-ci ne soient pas pris au dépourvu. L'acheteur doit premièrement analyser les risques et les opportunités du développement durable par segment d'achat. Il doit proposer des actions qui tiennent compte d'un benchmark sur les pratiques des entreprises concurrentes, menant à la formalisation d'un plan interne. Par la suite, un plan externe, diffusé aux fournisseurs, est présenté. Il inclut  la formalisation des attentes des achats ainsi que des questionnaires, purement déclaratifs, dont une partie porte sur  le développement durable. Le processus est ensuite mis à jour.
L’écologie dans les cahiers des charges
Dans la phase d'achat opérationnel, le  cahier des charges et l'obligation de résultats peuvent comporter des exigences  de développement durable. Le plan d'action peut inclure de nouveaux critères  de sélection des fournisseurs, avec un  socle minimal de conditions de recevabilité. Enfin, au moment de la négociation et de la contractualisation, des clauses contractuelles précisant les attentes du donneur d'ordre pourront être élaborées. Au cours de la phase de suivi du contrat, il sera possible de mener des audits pour examiner si les performances de développement durable sont conformes aux objectifs de départ. Des plans de progrès pourront être élaborés avec les fournisseurs. On peut alors imaginer une éviction de ces derniers et une interruption de contrats pour motif de non-respect du développement durable.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play