Publicité
La Lettre des Achats - Février 2019 N°279
Février 2019

Secteur Public

Reportages

Commande publique
Un second souffle pour les achats innovants

Unicancer
Un montant d'achats doublé en cinq ans

Resah
Un centre de l’innovation par les achats

Par Cécile Bontron

Resah

Un centre de l’innovation par les achats

Le Resah vient de créer un Centre de l’innovation par les achats pour proposer une veille de l’information, un partage d’expériences et un sourcing de solutions innovantes qualifiées.

Le 1er janvier 2019, le Resah a lancé une série de nouveaux services à destination des établissements adhérents, sous condition de cotisation, qui seront portés par un Centre de l’innovation par les achats. D’abord virtuel, le Centre proposera une plateforme internet qui fournira des informations sur l’innovation et permet aux industriels de déposer leurs projets innovants, ou de répondre à des appels à projet. Et vers la fin de l’année 2019, des locaux physiques offriront un point de rencontre aux partenaires, et un lieu pour tester des solutions et éprouver les concepts.
« Le Resah a toujours développé des projets d’innovation, que ce soit à travers la centrale, les projets européens ou ceux du ministère, souligne Pierre Lebon, directeur conseil, innovation et international au Resah. En décembre 2017, nous avons voulu formaliser et structurer l’innovation au sein du Resah avec la création de la Direction de l’innovation. » Pour organiser une direction à vocation plus large (elle inclut également les activités Conseil et International), le Resah a choisi en septembre dernier de créer spécifiquement un Centre de l’innovation par les achats.

Innovation par l’offre et innovation par la demande


« La création du Centre permet de marquer une identité claire pour tous les partenaires : fournisseurs, adhérents, clusters, laboratoires… » assure Fleur Le Logeais, responsable des programmes d’innovation. Car le Centre doit pouvoir attirer les industriels désireux de tester leurs innovations par l’accès à l’expérimentation, et de développer l’innovation par l’offre, mais il doit aussi développer l’innovation par la demande. « Si nous nous rendons compte que plusieurs établissements ont la même problématique, nous pourrons les faire travailler sur des solutions ensemble, entre eux ou avec des industriels, » affirme Fleur Le Logeais.
Le centre doit donc devenir un outil de veille et de sourcing qualifié. Le Resah a également prévu un soutien aux établissements sur les démarches à mener ou les modèles économiques à mobiliser. « L’objectif final de ces projets, s’ils sont évalués positivement sur leur modèle économique et le métier, est que la solution soit référencée dans le catalogue du Resah, » souligne Pierre Lebon.
Une personne, Fleur Le Logeais, est entièrement dédiée à la gestion du centre. En fonction de l’évolution des établissements intéressés, et des projets en cours, le Resah pourra faire appel à ses collègues de l’activité Conseil, voire recruter. Fleur Le Logeais animera la communauté des établissements membres avec des retours d’expérience, un partage des états d’avancement de projet, une circulation de l’information. Des rencontres vont être organisées sur site, dans des entreprises sélectionnées. Une fois par an, ces visites se feront à l’étranger. La première internationale aura lieu à la mi-mars à Singapour dans des entreprises de haute technologie.
Portrait

Pierre Lebon
Directeur conseil, innovation et international

Par Cécile Bontron

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°279 - Février 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play