Publicité
La Lettre des Achats - Janvier 2005 N°124
Janvier 2005

Management

Dossier

Matières premières : la hausse, prétexte aux délocalisations

Les articles

Matières premières : la hausse, prétexte aux délocalisations

PME : les achats  adaptent les recettes des grands

Acheteur en PME
Le parcours du combattant

Pacte PME
Les grands comptes s'ouvrent aux PME

Soermel Laser
L’union fait la force

Atlantem
Une priorité : contrer la hausse des prix

Étude lectorat
Votre organisation achats nous intéresse !

Achats publics : l’Europe gagnée par les nouveaux outils

Union européenne
Un cadre juridique disparate

Allemagne
La révolution e-Vergabe

Partenariat privé-public
Une association gagnante

Témoignages

Alain Poix Directeur général, Fim
« Une table ronde pour rassembler  clients et fournisseurs »

Jean-Paul Bugaud Directeur général, Symap
« Faire passer les hausses de prix auprès des acheteurs »

Francis Sarrazin, Consultant indépendant en achats et productivité
« Autre problème lié à la pénurie : le manque de visibilité »

Joël Pautrieux Directeur des achats, ECM
« Réduire la hausse plutôt que la supprimer complètement »

Laurent Villard Senior purchasing director, mechanical commodities, Electrolux Home Products Europe
« La hausse sert d’accélérateur vers les pays à bas coûts »

Patrice Puthod Directeur des achat, Lohr
« Garantir l'alimentation des lignes de fabrication »

Philippe Vandecasteele Directeur des achats, Montupet
« Des matériaux recyclés pour baisser nos prix d'achat »

Yvon Squividen Responsable des achats, Triapt Production
« Remettre nos produits sur la planche à dessin »

Matthieu Velthier Responsable des achats, Zefal
« Nous regroupons de plus en plus nos achats »

Christophe Hilpert Responsable des achats et de la logistique, Mesura
« Maintenir des relations pérennes avec nos fournisseurs »

Philippe Monnier Responsable des achats et de la logistique, SNEES
« Nous avons sécurisé nos achats auprès de nos fournisseurs »

Ezio Melzi Directeur commercial, BravoSolution
« Une place de marché  pour centraliser les contrats-cadres »

Friedrich Ludwig Hausmann Spécialiste du droit des marchés publics, Freshfields Bruckhaus Deringer
« La dématérialisation automatise les procédés »

Urbain Bruggeman Directeur, cellule conseil et politique d'achat du gouvernement belge
« Une communauté en ligne pour partager les pratiques d'achat »

Elisabeth Vogt Chef du secrétariat de la Commission des achats
« Une plate-forme internet commune à toute la Suisse »

Martin Lightbown Directeur des achats, université de Warwick
« Regrouper les achats généraux des universités »

Niels Frederiksen Directeur, National Procurement Ltd
« La dématérialisation a abouti à 30 % d'économies »

PME : les achats adaptent les recettes des grands

Points-clés

Les cinq points-clés

Achats publics : l’Europe gagnée par les nouveaux outils

Par la rédaction

Union européenne

Un cadre juridique disparate

L'ensemble des pays de l'Union européenne sont soumis à la directive européenne 2003/58/CE du 15 juillet 2003 ; elle impose à ses membres de dématérialiser une partie des obligations de publicité légale d'ici le 31 décembre 2006. À partir du 1er janvier 2007, les sociétés pourront déposer les actes et les indications exigées par le droit communautaire par voie  électronique. Les États doivent prendre les mesures nécessaires pour que la certification des copies électroniques garantisse l'authenticité de leur origine et l'intégrité de leur contenu, par le biais d'une signature électronique avancée. Par ailleurs, la Commission européenne surveille les conditions juridiques dans lesquelles l'achat public est effectué. Elle a sanctionné récemment des pays n'ayant pas respecté l'obligation de transparence et de mise en concurrence entre les entreprises dans le cadre des marchés publics, par référé devant la Cour de justice ou  par avis motivé. En revanche, les règles  internes sont plus ou moins strictes. Seuls quelques pays comme l'Espagne, la Belgique, l'Italie et la Suède possèdent un Code des marchés publics. Au Royaume-Uni, l'OGC a élaboré un code de bonne conduite donnant aux acheteurs publics un aperçu des bonnes pratiques à respecter. « En  Angleterre, les achats publics sont assez peu contraints par des codes, même si nous devons suivre les règles de la Commission européenne, permettant plus  de transparence et d'équité », explique  Martin Lightbown, directeur des achats de l'université de Warwick (voir page 52). Les acheteurs publics européens n'ont donc pas la même marge de manœuvre.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play