Publicité
La Lettre des Achats - Mai 2019 N°282
Mai 2019

Par la rédaction

Total : deux stratégies pour un même produit

Chez Total, les achats liés aux traitements des procédés (injection de produits chimiques pour éviter que le pétrole stagne dans les pipes ou les puits) sont gérés de deux façons distinctes. « Sur la partie amont (exploration), nous avons plutôt tendance à acheter les produits chimiques auprès des fournisseurs et à les injecter nous-mêmes. En revanche, sur l’aval (le raffinage), nous privilégions l’achat du service d’injection auprès de ces mêmes fournisseurs », illustre le directeur des achats Cross Branch industriel, Romain de la Martinière.
Ces stratégies distinctes s’expliquent pour diverses raisons : « En amont, nous allons travailler sur de grands projets sur des sites offshore, donc nous aurons tendance à privilégier l’investissement à l’origine du projet. En revanche, pour les sites situés onshore comme des installations de raffinage ou de stockage, nous opterons plus facilement pour de l’achat d’usage afin de réduire les besoins en Capex », analyse Romain de la Martinière. Avant d’ajouter : « La notion de proximité est importante lorsque l’on bascule sur de l’achat d’usage. Or, en amont, nos plateformes se situent dans des zones difficilement accessibles pour nos fournisseurs alors qu’en aval, nous avons des fournisseurs sur place ».

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play